Comment j’ai atterri chez colette...

Par accident ! J’étais étudiant et je faisais un petit job à côté. On m’a parlé d’une soirée colette qui avait lieu à l’Opéra pour laquelle ils recherchaient des extras. J’ai sauté sur l’occasion et j’ai été pris comme serveur ! J’en ai profité ensuite pour leur demander s’ils cherchaient un vendeur à mi-temps. A l’époque je tentais des études de lettres et j’étais stagiaire conception-rédaction.

Lorsque Victoire de Taillac, leur attachée de presse de l’époque a monté son propre bureau, Colette a recherché quelqu’un en interne pour faire la liaison, je me suis proposé. Colette m’a reçu : “Je sais que vous n’y connaissez rien, je vais vous laisser le temps d’apprendre mais promettez-moi de rester au moins 3 ans !”.

On s’est tapé dans la main. Ça fait 16 ans et demi que j’y travaille.

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus

Advertisement