Le sourcil « pigeonnant », la tendance à suivre

Le mot d’ordre en ce moment ? Respecter sa propre nature, retrouver la pureté infantile d’un sourcil pigeonnant. Concrètement, on ne « restructure » plus la ligne et on épile beaucoup moins qu’avant. On nettoie seulement le duvet et on dégage ce qui est sur la paupière pour souligner le sourcil, l’assouplir et lui donner un côté flou.

Mon sourcil idéal ? J’aimais beaucoup le sourcil de Vanessa Demouy. Elle a un sourcil épais très nature, très ouvert. Ça correspond à la ligne que l’on travaille aujourd’hui. Ines de la Fressange a un sourcil dans le même style. C’est le sourcil épais, innocent que l’on défend avec mes collaborateurs.

Retrouvez aussi nos 4 anti-cernes coup de cœur.

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus

Advertisement