De la littérature de poulettes par la créatrice de GIRLS

On connaissait déjà Lena Dunham, créatrice pop et déjantée de la série culte GIRLS, l’anti « Sex and the City ». Elle y décrit les aventures très réalistes de Marnie, Jessa, Hannah et Shoshanna, 4 New-Yorkaises  de la « génération Y » avec son lot de galères, de déceptions amoureuses et de problèmes d’épilation et de cheveux gras.

Cette fois, Lena fait le buzz avec la sortie de son autobiographie très attendue  Not That kind of Girl rédigé tel un «  anti-guide à l’usage des filles d’aujourd’hui ».  Autant dire, du « GIRLS » plus vrai que nature écrit à la façon d’un « Journal de Bridget Jones » à la sauce Manhattan…

C’est donc dans son style trash-girly à souhait que cette « girl next door » néo-féministe  revient sur ses premières expériences de jeune fille, ses premiers émois, l’art de se faire larguer, ses séances de psy, ses pires expériences sexuelles, ses histoires avec ses copines et sa mère…

On adôôre : ses listing hilarants sur le contenu de son sac à main, les emails qu’elle enverrait si elle était un plus courageuse, les 10 raisons pour lesquelles elle adore New York ou les 15 enseignements prodigués par sa mère (plus ou moins bons) !

Si vous n’aimez pas le style un peu réaliste de GIRLS, ne vous aventurez pas dans ce bouquin.

Not That kind of Girl (en français). Editions Belfond. 20€

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus

Advertisement