Fragonard amoureux : l’expo qui va vous faire rougir…

Si, comme nous, vous pensiez que Tom Ford était l’inventeur du porno chic, vous allez être surpris...

En plein Siècle des Lumières, un certain Jean-Honoré Fragonard peignait déjà des scènes coquines, osées, voire carrément sulfureuses. Des œuvres qui faisaient toujours sensation auprès de la cour de Louis XV, connue pour ses mœurs libertines. Le Vicomte de Valmont et la Marquise de Merteuil en semblent tout droit inspirés...

Le Musée du Luxembourg lève le voile sur cet aspect de l’œuvre du peintre. Des moments de flirts entre galanterie et libertinage, désir et passion, sensualité et érotisme, toujours brossés avec grâce et finesse au fil de toiles, dessins et illustrations.

On adôôôôôre : une véritable source d’inspiration à l’époque des Liaisons Dangereuses avec 90 œuvres qui explorent les mille et une facettes du sentiment amoureux.

Gardez un oeil sur notre compte Instagram @doitin_paris. Des invitations à l’expo seront mises en jeu !

Fragonard amoureux. Galant et libertin, du 16 septembre 2015 au 24 janvier 2016, tous les jours de 10h à 19h, nocturnes les lundis et vendredis jusqu’à 21h30.

Plein tarif 12€.

Jean-Honoré Fragonard

Le Colin-Maillard

Toledo, Toledo Museum of Art,

don Edward Drummond Libbey

© Toledo Art Museum

Où le trouver ?

Musée du Luxembourg

19, rue Vaugirard

75006 Paris

01 42 34 25 95

museeduluxembourg.fr

Native Ad

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus

Advertisement