Le bistrot le plus branché de l’automne

C’est signé Yannick Alléno, 3 étoiles au compteur et héros culinaire de DO IT IN PARIS. Le dandy de la foodosphère a imaginé une nouvelle salle à manger qui  va faire mourir de désir les titi-parisiennes et s’annonce comme la table la plus hype de l’automne hiver. La DO IT TEAM est allée la tester avant tout le monde…

Lieu du Crime ? Le Palais Brongniart, place de la Bourse. Après sa première cantine bistrotière de la Mutualité dont on vous avait déjà parlé, le bel Alléno récidive avec son concept absolument génial de Terroir Parisien, une certaine idée du locavore. Son credo ? Le régionalisme titi et la Rolls-Royce des produits Made in Paname, des pépites dénichées aux quatre coins de l’Ile-de-France... Autant dire des plats mythiques de la capitale frenchy, l’esprit des Halles, un soupçon de gouaille, un rien de canaille, le tout à la sauce chic.

Sa carte qui dépote : ça donne les champignons de Paris de chez Spinelli à la fleur de sel, trop bons (8€). Nos voisins étaient extatiques devant leurs langoustines en gelée (17€) et on aurait bien croqué d’un peu plus près leur délicieux croque-monsieur(10€). Déjà cultes, anti-cantine de notre enfance, les endives au jambon gratinées au fromage et à la béchamel (19€) qu’on a saucées jusqu’à ce que l’assiette soit propre. Y avait aussi la pièce de bœuf au poivre et des frites au couteau de compétition (25€) et une raie beurre noisette dont on ne vous dit que ça (22€)!

En dessert y a pas à tortiller : le mille-feuille Napoléon à la vanille et noisettes grillées (9€). Dieu qu’il est bon de pécher !

Dément : le bar à rillettes et les charcuteries maison, à chiner du côté du comptoir en take-away, le tout concocté par un Meilleur Ouvrier de France s’il vous plaît. On ne vous parle pas des sacs apéros dingos, pour une dînette chic et choc (24€)…

Réservations à reservation-bourse@terroirparisien.fr

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus

Advertisement