Vagenende, on en est baba !

Dans la famille « brasserie à histoire » je demande, le Vagenende, monument gastronomique de la vie parisienne qui fut l’un des premiers « bouillons » ouvert par les Chartier où tout le Beau-Paris se réfugiait à la Belle Epoque.

Miroir biseautés, boiseries « nouille », rideau de velours : un décor qui vous en colle plein les yeux , classé monument historique par André Malraux himself, où les grandes figures people d’aujourd’hui (une Catherine D. incognito, des rédactrices de mode en vue…) viennent chercher un cadre follement cinéma et « plein les yeux ».

Mon dieu qu’il est bon de se délecter de petits plats sauce rétro. Cultissime : les quenelles de brochet sauce nantua gratinées au four à mourir de plaisir (20€). Dément, le vrai céleri rémoulade au crabe et radis noir (14€) le vrai bon foie gras (19€), un bon os à moelle (12€), le vrai gigot d’agneau « à la voiture » tranché sous vos yeux et ses haricots lingot (19€) ou un châteaubriand béarnaise et frite maison (32€)

En dessert : madeleine de proust à gogo ! Pain perdu brioché et son caramel laitier 12€) ou un baba qui vous laisse dans le même état.

Le must ? L’incroyable plateau de fruits de mer pour ces dames au régimes

Menu du marché à 26€

Où le trouver ?

Vagenende

142, bd Saint Germain

75006 Paris

01 43 26 68 18

vagenende.com

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus

Advertisement