Aligre son marché et autres rituels bobos-chics

C'est au coeur du 12e arrondissement que se retrouvaient déjà au XVIIIe siècle artisans et ébénistes pour faire leur marché. Quelques siècles plus tard, les tribus de bobos parisiens qui ont investi le Faubourg Saint Antoine et la rue de Charenton viennent faire leurs emplettes dominicales dans ce qui reste l'un des plus gros et sympathiques marchés parisiens avec une centaine de stands de commerçants et brocanteurs A noter ! C'est principalement dans la halle Beauvau (couverte) que l'on retrouve la crème des produits gastronomiques chics, terroirs et bios.
Et histoire d'explorer d'un peu plus prêt les us et coutumes des nouveaux habitants de ce quartier, sacrifiez-vous au rituel d'après-marché au baron rouge, « the » bar à vin, rendez-vous incontournable où l'on pose sur les immenses tonneaux ses marmots et son panier garni avant d'avaler une dizaine d'huîtres d'Oléron...

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus

Advertisement