Machine à remonter le temps : un dîner à la galerie 1728

À l'entrée de l'Hôtel de Mazin, un panneau annonce solennellement que c'est ici que La Fayette a rendu son dernier soupir et que la Pompadour avait un temps élu domicile. Reste à se laisser voyager dans le temps, en s'installant dans la salle à manger reconverti en restaurant, où en apparence, rien n'a dû changer. Des parquets Versailles à ses cabinets de curiosités ou l'ambiance boudoir et feutrée, on se croirait sur le tournage d'un film d'époque avec un service au poil et des assiettes ultra-raffinées : velouté de courgette au lait de coco et menthe fraîche en entrée, un rôti de filet de bar doré aux algues thai, riz sauvage et sauce aux herbes. Pour la french'touch : les pâtisseries signées Larher à choisir sur un magnifique plateau en argent : une panna cotta au jasmin et une émulsion de marron.

Comptez 70 €

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus

Advertisement