La papeterie chic et éphémère de Louis Vuitton

Ne dites plus « papeterie » mais cabinet d’écriture ! Après avoir ouvert son salon littéraire à la place de la Hune, Louis Vuitton, qui pour la petite histoire a commercialisé le premier stylo bille français en 1947, installe son premier Cabinet d'écriture à Saint Germain des Prés

Quand le célèbre malletier donne son interprétation de l'art de la correspondance, ça donne une boutique-écrin où le temps s'est arrêté. Entre les machines à écrire d'époque et les vieilles malles à écriture, on déniche des idées de cadeaux ultra raffinés

On aime : les chic-issimes conférenciers monogrammés pour ranger son iPad et ses stylos (675 €), le papier à lettres imprimé de l'iconique damier (250 € les 100), les petites cartes de correspondance (170 €).

Dément : les petits prix intello-chics : le livre « Voyager comme Simone de Beauvoir » pour découvrir tous les petits secrets de l'écrivaine(26 €) ou les cityguides de toutes les villes du monde (25€).

On aime aussi: le bar à encres très spirituel pour visualiser les 12 coloris aux noms très poétiques. Nos préférés? Le « violet malicieux », qu’utilisait  Virginia Woolf  pour écrire ses romans ou le vert « romantique », clin d'œil aux poètes qui diluaient l'encre en période de pénurie après … (35€ le flacon).

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus

Advertisement