Conseils infaillibles pour décrocher le job de ses rêves avec Isabelle Denis

On rêve toutes d’une promo de dingue, d’une reconversion canon, de monter sa boîte. Bref, de cartonner dans son job. Le hic? On ne sait jamais trop comment s’y prendre. L’idée même de parler CV, lettre de motivation, entretien vous donne la boule au ventre ? Pas de panique, Isabelle Denis, ex-DRH chez Cartier et fondatrice du cabinet Coaching des Talents, remet les choses à plat. Ses conseils percutants pour faire mouche et rafler le poste.

Faites vous un CV accrocheur

jeune femme à sa bureau

Crédit photo: © Benchaccounting, Unsplash, CC.

Il n’y a pas de CV standard, c’est un outil personnel qui consiste à écrire son histoire de vie à un temps T.

Sachez que la plupart des recruteurs parcourent les CV en diagonal. Temps imparti entre 30s et 1 minute. Il faut donc réussir à capter l’attention dès l’accroche.

Indiquez votre background (dernière école, nombre d’années d’expériences au poste occupé et le secteur d’activité), le poste sur lequel vous postulez ou votre projet professionnel, les langues parlées, votre disponibilité, votre mobilité et 2/3 qualités personnelles, mais attention à ne pas être trop bateau.

Pensez à des qualités en corrélation avec le poste. Par exemple, pour un vendeur, ce serait un sens relationnel, une aptitude à la négociation.

Citez 1/2 réalisations sur les postes occupés, dont vous êtes fier. Et mentionnez vos passions. Le recruteur reviendra certainement dessus lors de l’entretien, ça permettra d’élargir la discussion.

Côté forme, il doit être synthétique, lisible et tenir sur une page maximum. La présentation doit être impeccable. Jamais plus de 2 couleurs, une seule et même police, dans une taille raisonnable, une tabulation. Vous pouvez utiliser des modèles existants sur Internet, mais ne faites pas de copier/coller. Il faut savoir se démarquer.

La photo n’est pas légalement obligatoire, mais conseillée. Elle doit être en corrélation avec le poste. Ayez de l’aisance et un brin de sérieux !

L’art de rédiger une lettre de motivation pertinente

C’est un travail soigné et personnalisé et ce n’est pas la redite du CV. La lettre de motivation doit être structurée autour de 3 paragraphes sur 15-20 lignes pas plus :

- Vous et l’entreprise : pour quelles raisons vous vous adressez à cette entreprise, pourquoi aimeriez vous y travailler.

- je : expériences et qualités. C’est la partie la plus importante.

- nous : nous pouvons collaborer.

Terminez avec une formule de politesse. Pensez à la tabulation. Relisez-vous, il ne doit pas y avoir de faute.

Vous pouvez l’envoyer directement en corps de mail en joignant votre CV. Les pièces jointes doivent être enregistrées au format pdf. Le nom du fichier doit contenir votre nom.

femme qui tape à l'ordinateur

Crédit photo: © benchaccounting, Unsplash, CC.

Linkedin, l'art incontournable

Un recruteur va forcément vous chercher sur Google. Soignez votre image sur Facebook, faites disparaître quelques photos si besoin…

D’un point de vue professionnel, LinkedIn est incontournable, surtout à l’international. Encore faut-il y être correctement présent : reprenez la photo et le titre de votre CV, faites un résumé de qui vous êtes et du poste que vous recherchez, vos expériences, vos connaissances linguistiques et quelques-unes de vos passions.

Viadeo est utile sur un parcours plus francophone.

Et réseautez 2.0 ! Les contacts, c’est la richesse de ces réseaux. Allez chercher des personnes avec un mot personnalisé. Commencez par les anciens de votre école, ciblez des personnes des entreprises qui vous intéressent. N’hésitez pas à liker et participer aux discussions. Attention, l’utilisation de ces réseaux doit rester professionnelle. Pas d’annonce de naissance, par exemple.

Comment bien préparer son entretien?

Là encore, ce n’est pas une redite du CV. Votre entretien doit avoir 3 objectifs : - convaincre avec un pitch préparé : parlez de vous ici et maintenant et zoomez sur ce que vous voulez mettre en avant. – rassurer : le recruteur veut trouver la personne qui va correspondre au poste. Servez-vous de vos expériences pour lui prouver qu’il l’a devant lui. – conclure : soulignez la raison pour laquelle vous postulez. Il faut séduire. C’est une question de feeling, mais c’est ce qui permet de faire la différence. Il faut y aller préparé, c’est indispensable. Renseignez-vous sur l’entreprise, son activité, les faits marquants des 2/3 dernières années, ses valeurs. Entraînez-vous seul devant la glace ou face à un ami bienveillant. Soyez très respectueux, intégrez les règles de bienséance et faites preuve de sincérité, ça se perçoit. Ça passe aussi par la communication non verbale : l’attitude, le regard, l’intérêt que vous portez à l’autre. Tout cela fera la différence. Remerciez et demandez quelle sera la prochaine étape.

jeune femme en entretien

Crédit photo: Tim Gouw, Unsplash, CC.

On se sert de son réseau pour dégoter les bonnes infos

Cherchez dans la partie immergée de l’iceberg ! Quand les offres apparaissent sur les sites dédiés (Cadremploi.fr, Monster.fr, indeed.fr) ou sur les onglets recrutements des entreprises, il y a beaucoup de candidatures. Il faut donc savoir user de son réseau, vous pourriez avoir connaissance de créations de postes ou de remplacements à venir avant tout le monde.

Il faut sortir, se montrer, être visible, aller chercher des infos. C’est la force du réseau. Pensez à avoir une carte de visite professionnelle bien faite et préparez votre discours : qui vous êtes, votre expérience, ce que vous recherchez, votre motivation.

Pensez à mettre au point un projet professionnel élaboré

C’est le fruit d’une réflexion personnelle et un préalable pour présenter une candidature personnalisée et motivée. Si vous êtes perdu dans votre parcours, posez-vous les bonnes questions : qui suis-je ? Où vais-je ? Quelles sont mes affinités? De quoi ai-je envie ?

L’idée est de prendre conscience de son savoir-faire (ses compétences) et de son savoir-être (sa personnalité). La combinaison des deux permet de dégager ce qui vous correspond le mieux.

Prenez du recul sur votre personnalité, êtes-vous de nature introvertie ou extravertie ? Pour dégager vos compétences, listez l’ensemble de vos réalisations au sens large (personnelles, associatives, sportives, stages, expérience professionnelle).

Votre projet doit être réaliste. Demandez-vous si vous êtes légitime /crédible par rapport à vos attentes. Ça permet d’éviter les déceptions. Il faut aussi garder un oeil sur le marché de l’emploi. Si le secteur est en restructuration, il faut élargir vos recherches. N’hésitez pas à lorgner du côté de l’étranger (Londres, Dublin, Canada).

Les secteurs d’activités pourvoyeurs d’emplois en ce moment ? Le luxe ou apparenté (palaces, horlogerie/joaillerie, mode haut de gamme, cosmétique, parfumerie), digital (développeur, responsable digital), commercial (vendeur, responsable de boutique).

Et chinez là où il y a de nouveaux métiers.

Coaching des talents pour un coaching personnalisé

Logo agence coaching des talents

Après avoir passé passé 25 au sein de la direction des ressources humaines de Cartier et Richement (groupe de luxe), j’ai monté mon propre cabinet. Coaching des Talents propose différentes prestations de coaching et consulting sur des problématiques RH.

J’interviens aussi bien en entreprise auprès de managers destinés à prendre leur poste qu’en école de commerce. J’’aide les étudiants à réfléchir à leur projet professionnel et je les accompagne dans la préparation des candidatures et entretiens.

Où le trouver ?

Coaching des Talents

06 84 45 28 82

coachingdestalents.fr

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus

Advertisement