Yannig Samot, le roi de la street-food

Yannig Samot, super-restaurateur parisien, est un fou de "bonne" bouffe a emporter. La preuve, il vient de publier un bouquin épatant chez Hachette : Street Food, avec le best-of a manger sur le pouce !

Son credo ? Vive le casse-croûte libre. Il nous a filé quelques-unes de ses petites adresses démentes.

Mon casse-dalle tunisien

Plus qu'un resto, Bob de Tunis est un club de rencontres. Son sandwich "tune" est finalement un prétexte à la bavette, et pourtant, qu'est-ce qu'il envoie : généreux, savoureux, piquant, adipeux, vivant.... Un casse-dalle comme j'en mangeais ado, avant qu'il se fasse la malle des étals. Bob vous les prépare avec amour depuis 30 ans, dans un decor plus bledard que ça, c'est pas possible.

C'est un casse-croûte au thon blanc, c'est excellent, des poivrons, des olives, des tomates, un peu de harissa. Tu croques dedans et tu es à Tunis gratos (enfin pour le prix d'un sandwich).

Les empanadas de Clasico Argentino

Les empanadas du restaurant Clasico Argentino

Crédit photo : © Clasico Argentino

Clasico Argentino est le nouveau venu dans l'univers de la street food à Paris alors qu'en Argentine, les empanadas sont fabriqués et vendus dans des échoppes à chaque coin de rue. Chez Clasico, pas question de surgelés, on prépare les empanadas chaque jour avec des produits frais.

Les chaussons sont festonnés pour differencier les saveurs. Mention spéciale au carne (viande de boeuf) et au jamon y queso, tellement regressif avec son fromage file fondant.

La glace dulce de leche termine le voyage.

A découvrir ici

un resto vietnamien incontournable

Les plats vietnamiens du restaurant Dong Huong

Crédit photo : © Dong Huong

Panda Belleville, qui appartient à la maison Dong Huong, est le temple du banh-mi: des carottes tout juste rapées, du poulet émincé, une mayonnaise maison, oui madame, et quelques feuilles de coriandre qui garnissent une baguette indispensablement croustillante, préparée au fur et à mesure de la journée. Un voyage !

un bon thé chai

Plateau avec du thé noir

Crédit photo : © Unsplash, CC

Difficile de trouver un véritable thé chai à Paris, sauf dans le quartier indien où Nilaas, une mini échoppe toujours bondée propose sous vos yeux étonnés un spectacle digne des grandes eaux de Versailles. Le thé chaud se balade dans les verres pour finir dans ton verre jetable en plastique. Un voyage en Inde, dépaysement garanti.

Le chai est un délicieux mélange de the noir et d'épices (cardamome et clou de girofle, cannelle, poivre noir, gingembre)

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus

Advertisement