Le chocolat dans tous nos états, le site des accros au chocolat

Le chocolat, c’est la passion de Caroline et Anne, comme si elles avaient été génétiquement programmées pour en croquer !

A tel point que les deux frangines ont lancé un blog dédié à leur dada : le chocolat dans tous nos états où elles chroniquent des délices chocolatés : l’occasion de nous dévoiler toutes leurs confidences chocolatées.

Attention : cette interview donne faim !

comment êtes-vous tombés dans le chocolat ?

Boîtes de chocolat

Crédit photo : © Unsplash, CC

Nous devions génétiquement être programmées pour aimer passionnément le chocolat, même si nous ne sommes pas nées dans une famille de chocolatiers ou de pâtissiers ! Des parents scientifiques qui nous ont élevées dans le respect du goût en nous apprenant à apprécier les bonnes choses. Toutes petites, nous avions été remarquées par Robert Linxe lors de nos visites à La Maison du Chocolat. Nous voulions déjà tout comprendre des différents goûts du chocolat et c’est ainsi que nous avons eu la chance de former notre palais aux côtés de ce grand Monsieur.

Cette passion perdure aujourd’hui plus que jamais. Le week-end, lorsque nous faisons beaucoup de dégustations sucrées, nous prenons une pause avec un morceau de fromage et « ça repart », nous pouvons replonger dans nos découvertes chocolatées !

le praliné, une addiction

les chocolats à la praline

Crédit photo : © Le chocolat dans tous nos états

Nous sommes toutes les deux totalement dingue de praliné, pour lequel nous rêvons de faire le tour de France. ++ S’il ne fallait en citer qu’un ce serait l’Instinct de Patrick Roger, une « tuerie » tout particulièrement celui au lait. Son goût est parfait, sa morphologie sublime.

Nous ne résistons pas non plus au praliné coco d’Alain Ducasse, qui nous fait littéralement décoller de notre canapé !

Moins connu mais tout aussi fou : le praliné amande de Gilles Cresno, juste topissime. A l’inverse du praliné noisette, le praliné amande est pour nous un peu « plat » car souvent moins gouteux. Celui de Gilles Cresno nous laisse à chaque fois sans voix.

Et the last but not least : le praliné croustillant de chez Regis, une explosion de saveurs et de textures, un régal pour nos papilles !

le chocolat blanc? jamais !

Nous avons des périodes chocolat au lait ou chocolat noir… mais chocolat blanc ? Jamais !

Trop sucré et trop gras pour nos palais, cela n’a du chocolat que la dénomination puisqu’il s’agit en fait d’un mélange de beurre de cacao, de sucre et de poudre de lait.

notre top des meilleurs macarons au chocolat

Figure en chocolat et en macarons Carette

Crédit photo : © Carette

Nous faisons nos bancs d’essai de façon quasi scientifique : dégustation à l’aveugle, tableau excel à la clé pour y noter tous les paramètres : aspect, couleur, parfum, morphologie, goût, texture.

Notre verdict ex aequo : CARETTE et Jean-Paul HEVIN

une choco folie à nous raconter

C’était il y a quelques années, un mercredi, nous nous sommes mises à parler des cerises à l’eau de vie de Chez Dodin à Biarritz, que nous n’avions pas encore eu la chance de tester.

Aussitôt dit aussitôt fait, trois jours plus tard nous étions à Biarritz direction Dodin. Notre ballotin en poche, retour à Paris le soir même pour notre dégustation. Mais le conseil de Dodin est de laisser « mûrir » les cerises afin que leurs saveurs soient au summum de la perfection. Imaginez notre frustration, encore 10 jours à attendre après cette folle journée dont nous sommes revenues sans pouvoir goûter à notre nouveau trésor.

Bref, une petite folie !

les meilleurs pâtes à tartiner

Pâte à tartiner Marcolini

Crédit photo : © Pierre Marcolini

La « Casse-noisette » de Pierre Marcolini, avec ses 60% de noisettes du Piémont. Elle enveloppe délicatement le palais, elle est hyper soyeuse et à ce jour elle est pour nous la Best in class ! Une fois par an, elle est glissée pour un mois dans un macaron éphémère à ne rater sous aucun prétexte !

Suivie de près par celle de la chocolaterie d’Alain Ducasse pour son petit croquant et ses parfums de noisettes. Elle reste, elle aussi, inégalée, à tester en urgence !

Autre très jolie découverte sans chocolat, un praliné cacahuète amande du Comptoir du Praliné au Pays Basque.

Tellement addictif, que nous le mangeons à la petite cuillère !

le moelleux "qui tue" en 10 minutes chrono

Moelleux au chocolat recette

Crédit photo : © Unsplash, CC

Une recette adaptée et réalisée par Caroline, une des sœurs choco : sans farine, avec une quantité de beurre défiant toute concurrence et au moelleux juste sublime

Pour 4 ramequins individuels - 100g de bon chocolat noir - 2 œufs entiers - 20g de beurre - 80g de sucre Battre les œufs entiers, y incorporer le sucre.

Faire fondre le chocolat au bain-marie avec le beurre.

L’incorporer au mélange œufs sucre.

Répartir l’appareil dans 4 ramequins et mettre au four 20 min thermostat 6. Le bord doit être cuit et le cœur coulant.

Il se déguste tiède ou froid, à n’importe quel moment de la journée évidemment !

Les variantes :

- Pour les puristes : prendre un grand cru de chocolat (Madagascar est notre préféré du moment pour son coté fruité) ;

- Pour les gourmands : mettre un insert au miel ou au praliné ou à la crème de marron ou au caramel beurre salé pour varier les plaisirs.

vos coups de coeur pour Pâques

Chocolats de Pâques

Crédit photo : © Unsplash, CC

Choix cornélien car ils sont nombreux.

En premier, l’œuf praliné d’Alain Ducasse. Sa double coque est en praliné feuilleté, plaisir et gourmandise en couches successives : plusieurs niveaux de chocolat noir, de crêpes dentelles et de praliné. Un péché gourmand !

Suivi par « un Air de Famille » de la Maison du Chocolat, une famille en chocolat délicieusement séduisante.

L’œuf couture de Nicolas Paciello, Chef pâtissier au Prince de Galles, une réalisation grâce aux mains « en or » du Chef.

L’œuf dentelle de la Maison Fouquet, sexy comme une création de Chantal Thomass !

Plus rigolo, la Poule Adam de la Mère de Famille, on adore sa brosse « A dents ».

Enfin les personnages de Matthieu Bijou dont les pièces de Pâques sont un clin d'oeil aux terroirs des chocolats utilisés pour leur réalisation.

votre dernière trouvaille

Gyoza au chocolat

Crédit photo : © Le chocolat dans tous nos états

Notre dernière pépite est signée Grégory Maurer fraichement débarqué de l’Hôtel Beau Rivage à Genève au restaurant étoilé Les Climats, rue de Lille à Paris.

Ses desserts sont décalés, audacieux et surtout délicieux.

A déguster goulument : ses ravioles au chocolat réalisées en pâte de gyoza ! Gourmands à souhait !

une association salée au chocolat ?

Une dégustation décalée de « chips » au Comté et chocolat, détonnant et bon !

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus

Advertisement