Régis Pennel, le dénicheur des talents fashion

Doté d’un sens inné du style, ce polytechnicien de formation a abandonné la finance au profit de la mode. En 2011, Régis Pennel lance L’Exception. Un carton. La boutique en ligne de créateurs vient d’ailleurs d’ouvrir un espace rue Bichat.

Rencontre à l’occasion de la sortie du guide « Les nouveaux créateurs à Paris », co-écrit avec Philippe Zorzetto aux éditions du Chêne.

Les blogs & instagrams à suivre

Ecrand'ordinateur ouvert sur instagram

Crédit photo : © Pexels, CC

Il y a le blog Mode Personnel(le) d’Isabelle Thomas. Elle a aussi écrit le livre So Shoes. C’est quelqu’un de référent dans le monde de la mode. C’est à la fois une styliste et une blogueuse, elle parle de ce qu’elle aime et elle donne des conseils en style où elle intègre des jeunes marques. C’est un des blogs les plus pros, il y a toujours des choses à apprendre.

 

Les comptes Instagram à suivre :

@miraduma, une journaliste mode successful.

@nicolaformichetti, créateur déjanté.

@openingceremony, très cool.

Sur l'instagram de l'exception, on poste nos repérages, on est souvent sur du prospectif. C’est plus un IG d’inspiration.

relooker son amoureux

Tenues Melinda Gloss

Crédit photo : © Facebook Mélinda Gloss

Il y a la boutique Melinda Gloss. C’est le vestiaire idéal pour un homme chic parisien. On y va pour trouver une belle écharpe, un beau pull, une chemise.

On trouve de la belle maille chez Six et Sept dans le 16e. Ils font que de la laine de Mérinos, tout est fabriqué en Italie. Leur cardigan col châle plaît beaucoup.

Et La Comédie Humaine, dont la pièce emblématique est la chemise Rastignac (fabriquée en France) avec un col interchangeable. Ils font aussi une saharienne pour homme.

ma toute dernière trouvaille

Boutique harmony

Crédit photo : © Facebook Harmony

La boutique Harmony rue Commines, la nouvelle marque créée par David Obadia. C’est un concept homme/ femme avec un ADN contemporain. Un vestiaire pensé pour les gens actifs avec un super rapport qualité prix, proche de A.P.C. et ACNE.

shopper depuis son canapé

Mains de femmes

Crédit photo : © Unsplash, CC

Certains créateurs ont des e-shops mais pas tous. Aujourd’hui, L’Exception est la référence en France sur la partie « créateurs » ; la plupart y sont référencés (plus de 250 marques). Avec un gros avantage à Paris, à savoir la livraison par coursier dans la journée et l’échange par coursier, c’est gratuit.

Il y a aussi un corner outlet où l’on retrouve les collections précédentes jusqu’à -70%.

Et l’Exception a désormais sa boutique rue Bichat. Un espace de 40m2 qui fonctionne comme un grand magasin car les 4000 références y sont présentées sur iPad via le catalogue en ligne. Les vendeurs vont chercher les pièces à essayer. On y organise régulièrement des événements et des pop-up stores avec des collections exclusives.

Accéder aux ventes privées

jeune femme portant des sacs

Crédit photo : © Pexels, CC

Les gens pensent que c’est compliqué d’accéder aux ventes privées à Paris, en fait il n’y a rien de plus facile ! Plus personne n’envoie des cartons par la Poste. La base est de s’inscrire à la newsletter du créateur que l’on apprécie et de suivre son compte Facebook.

En général, il diffuse dessus, sauf s’il veut que ce soit très privé.La vente privée des marques est le meilleur levier pour faire de bonnes affaires, c’est là que les prix sont les plus bas. Il y aussi des périodes à retenir (novembre et avril), en général les invitations arrivent à ces moments.

petit basique ou pièce forte?

illustration Angeline Mélin

Crédit photo : © Angeline Mélin pour Do it in Paris

Quitte à aller chez un jeune créateur autant craquer pour une pièce forte qui est dans l’ADN du créateur. Mais tout dépend du caractère de chacun.

Chaque créateur présente des pièces qu’on ne trouvera pas ailleurs. D’où l’idée de bien cibler son créateurs (un basique chez Vahina Escoubet, une pièce casual pour le week-end chez French Trotters, une pièce exceptionnelle chez Maxime Simoëns).

les nouveaux rois des accessoires

Boutique Twins for Peace

Crédit photo : © Facebook Twins for Peace

Pour les bijoux : Mademoiselle Pierre. Aujourd’hui c’est la référence sur le bijou. Une marque hyper accessible avec un côté minimal rock. C’est impossible de ne rien acheter, elle vient d’ailleurs de lancer son concept de bar à bagues.

Pour les sacs : Bonastre. C’est à la fois féminin et masculin. Un côté unisexe très minimal, très rigoureux dans la forme, un peu « margielesque » dans l’esprit. Tout est dans la qualité du cuir, de la façon. Le sac est absolument incroyable. Ce n’est pas un it-bag, c’est un sac chic intemporel.

Pour les chaussures : les baskets Twins for Peace. Une marque éthique qui a un savoir-faire unique avec un côté toujours cool et des inspirations africaines. Leur best-seller ? La « boubou » en soie avec le ruban en satin ou avec des perles…

pointues mais abordables, les créateurs à connaître

Tenues Valentine Gauthier

Crédit photo : © Facebook Valentine Gauthier

Vanina Escoubet, installée rue Henry Monnier à Pigalle. Les clientes viennent chez elle pour ses blouses en soie qui « fittent » à toutes les morphologies (comptez 100€) et des basiques pour aller travailler.

Valentine Gauthier, qui est très indépendante dans sa démarche. Elle a un parti pris fort en termes de mode et de façon et un côté très éthique. Quand elle travaille à l’étranger, c’est avec des ateliers qui ont un artisanat. Sinon elle travaille sa maille en France.

Son style devient de plus en plus pointu.

Elle a un ADN cowboy, ethnique modernisé (franges, imprimés). On cherche des pièces fortes pour faire un look hors du commun.

Retrouvez toutes les adresses de Régis dans le guide Les nouveaux créateurs à Paris par Philippe Zorzetto et Régis Pennel aux Editions du Chêne

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus

Advertisement