Marie Garreau, l’entremetteuse des temps modernes

Si vous voulez rencontrer du beau monde, papoter avec des gens stylés et surtout repérer de nouvelles targets, c’est aux soirées de Marie Garreau qu’il faut aller. En 10 ans, les “Chérie Chéri” sont devenues les rendez-vous hebdomadaires d’un public cool et trendy pour networker, tchatcher et flirter dans les spots les plus glam’ de Paris, de Castel à la piscine Molitor. Résultat ? Des centaines de couples à la clé. Cette as de l’événementiel passée maître dans l’art des relations publiques nous file ses précieux conseils pour réseauter et trouver chaussure à son pied.

Comment vous êtes-vous lancée dans l'organisation de ces soirées ?

Les choses se sont faites un peu par hasard. J’ai toujours aimé sortir et voir du monde. Au fil du temps, je me suis constitué un bon carnet d’adresses. En 2007, j’ai eu une opportunité et je l’ai saisie. C’était lors d’un vernissage dans une galerie d’art rue Jacob. Le propriétaire voulait transformer l’endroit, je lui ai proposé de créer un événement. J’ai invité mon réseau, tous mes copains. Il y avait 250 invités, c’était la folie. La Maison Blanche m’a appelée trois semaines après pour monter une soirée, c’était le 7 juillet 2007, la première soirée Chérie Chéri. Et ça va faire 10 ans que ça dure avec des events tous les mercredis et un vendredi sur deux. Au total, plus de 30 000 personnes y ont participé. Je consacre 70% de mon temps aux relations publiques, j’envoie régulièrement des SMS personnalisés à mes clients pour garder un lien.

Quel genre de personnes croise-t-on aux soirées Chérie Chéri ?

L’idée est de créer des synergies professionnelles, personnelles et plus si affinités. Vous pouvez rencontrer des gens de la comm’, des financiers, des journalistes, des leaders d’opinion, des blogueurs et même quelques célébrités (James Blunt, Gaspard de Justice, et Jude Law, qui est venu chez Castel). Le public est très cosmopolite, il y a aussi bien des Parisiens que des étrangers. Et tout ce petit monde se mélange, c’est ça l’esprit des Chérie Chéri (CC) : créer un lien privilégié qui permet à une clientèle chic et décomplexée de se sentir comme chez elle dans une ambiance chaleureuse.

Comment fait-on pour y accéder ?

L’accès est gratuit et se fait sur liste avec un mot de passe à donner à l’entrée. Pour venir, il suffit de m’envoyer un message par mail ou sur ma page Facebook Chéri Chérie. Le nombre de places étant limité, mieux vaut me prévenir un peu à l’avance.

Les soirées ont lieu un peu partout dans Paris, mais uniquement dans des lieux exclusifs et atypiques, histoire d’apporter de la nouveauté et faire découvrir des endroits uniques. On peut guincher au Ritz et le mercredi suivant se retrouver dans une toute nouvelle adresse nichée dans un hall de la Porte de Versailles, au bar Très Honoré place du Marché Saint-Honoré ou sur le rooftop de l’hôtel Molitor. Je veux surprendre. Les soirées CC s’exportent aussi à Londres, à NYC...

rooftop de la piscine molitor

Et des couples se sont formés ?

Des centaines. Il y a eu aussi une dizaine de mariages et une dizaine d’enfants, y compris des jumeaux ! Les gens me donnent régulièrement des nouvelles.

Quelle tenue pour choper à une soirée Chérie Chéri ?

Pas de baskets ! Paris reste exigeant sur le dress code, donc tenue correcte exigée. Quand on sort on s’habille un minimum, c'est la base. Pour les filles, je dirais une robe ou une jupe, mais pas forcément noire. C’est toujours chouette de montrer ses jambes. Et pour les hommes, pas de cravate, ça fait vraiment trop guindé.

Un sujet efficace pour engager la conversation ?

Vous pouvez toujours tenter une petite blague pour détendre l’atmosphère. Et si vous n’êtes pas trop sûr de vous : “Tu connais Marie ?” ou “Tu viens souvent aux Chéri Chérie”. C’est ce que j’entends souvent.

Gardez une attitude cool et naturelle, dansez et souriez.

A quoi peut-on reconnaître un tocard ?

Un tocard c'est quoi ? Je n’en fréquente pas et encore moins aux soirées CC ! Des maladroits ou des timides peut-être, mais pas des tocards. Un mythomane par contre, ça se détecte en deux secondes. Il suffit d’ouvrir les yeux et de rester alerte.

hugh grant dans le film bridget jones

Mars Distribution

Un lieu à Paris pour un premier rencard ?

Il faut savoir s’adapter à la personne que vous avez rencontrée. Tout dépend des goûts et des personnalités. Essayez d’en savoir un peu plus sur la personne, ça montre déjà que vous vous intéressez à elle. Et en fonction, vous trouverez le bon lieu.

J’aime bien l’idée d’aller boire un verre dans un bel hôtel avec un joli choix de vin, au Park Hyatt Paris Vendôme ou au Ritz par exemple. Ou un bon dîner à Saint-Germain-des-Prés, ça marche toujours. Mes tables préférées ? Le Petit Littré (c’est le resto de mon homme), la Boissonnerie et Aux Prés, le bistrot de Cyril Lignac.

bistrot aux prés cyril lignac

Qui paie l’addition ?

Laissez-vous d’abord inviter, surtout si l’autre personne a choisi l’endroit. Vous paierez la prochaine fois… si vous avez envie de la revoir évidemment ! Généralement en deux heures, vous êtes fixé. Si vous sentez que ça ne va pas le faire, il suffit d'écrire un sms en restant simple et poli. L'honnêteté paie toujours, croyez-moi ! Après, vous vous sentirez légère comme une plume.

Coucher le premier soir : pour ou contre ?

C'est une question de feeling. Je l'ai fait avec l'homme de ma vie… Mon meilleur conseil sur ce point ? Être et rester soi-même !

Que pensez-vous des applis de rencontres ?

J’ai essayé par curiosité quand j’étais célibataire, mais je n’ai pas beaucoup d’expérience en la matière. Après 30 minutes sur AdopteUnMec.com et une heure sur Tinder, je me suis rendu compte que je connaissais déjà le tiers des garçons de l'appli. Ils viennent parfois à mes events (et ils ont bien raison). Cela dit, c'est certainement un moyen de faire des rencontres. Je crois avant tout au destin et au bon timing, peu importe que ce soit dans la rue, le métro, en soirée ou sur une appli, tant que ça marche.

L’important est de toujours privilégier l’humain. Ne passez pas 10h derrière vos écrans, essayez de vous rencontrer le plus rapidement possible. En face à face, la personnalité des gens se révèle. Au moins, vous ne perdrez pas votre temps. Quand le véritable amour frappe, tout est fluide, vous le sentez tout de suite. Si besoin de conseils, je consulte !

Prochaines soirées “Chérie Chéri” vendredi 14 avril à la Piscine Molitor, mercredi 19 avril aux Jardins du Pont Neuf, mercredi 26 avril au Nuba et vendredi 28 avril au Lagardère Paris Racing. De 19h30 à 2h. Information et réservation sur la page Facebook Chérie Chéri. Toutes les infos sur www.cheriecheri.fr

Par Julie Zwingelstein assistée de Mélanie Hroorakvit

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus

Advertisement