La plus engagée : l'expo femme/objet

Lady Gaga n'a rien inventé ! En 1981, Linda Mulvey, alias Linder (parce que ça sonne plus allemand), avait déjà porté une robe en viande crue lors d'un concert/ performance, à découvrir dans le parcours de cette rétrospective. L’artiste anglaise, qui a évolué dans les milieux néo punk de la fin des années 70, consacre son œuvre à la lutte féministe.

Elle dénonce l’aliénation de la femme à travers des photomontages réalisés à partir de magazines féminins (cuisine, mode, déco) et masculins (porno, auto, bricolage) qu’elle « accouple ». Le résultat ? Des femmes dont le visage est dissimulé par des gâteaux, des machines à coudre, des aspirateurs et autres objets du quotidien ou par des fleurs, symbole des romans à l’eau de rose dont raffole la ménagère de banlieue.

On aime : le parcours chronologique qui retrace son œuvre, de ses premiers clichés dans une boîte transsexuelle à ses derniers montages ultra colorés réalisés avec Photoshop en format XXL.

Le must : on repart avec la boîte de macarons à la rose Jean-Paul Hévin customisée par Linder (12,50 €).

Découvrez nos cinq expos fashion ici

Linder femme/objet, jusqu'au 21 avril 2013

Du mardi au dimanche de 10h à 18h, nocturne le jeudi jusqu’à 22h

Plein tarif 6 €

©Linder

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus

Advertisement