Une femme qui vous inspire ?

La boîte que vous auriez adoré monter ?

Vous vous définissez comme...

L’héroïne de fiction qui continue de vous épater ?

Votre profil

Votre rêve consiste à monter un charity business pour concilier vos désirs d’entrepreneuriat et vos aspirations sociales et éthiques…

Ça tombe bien…

Perle de Lait lance un trophée dédié à l’Empowerment : le Trophée des Perles.

Le but ? Soutenir et aider au financement du projet d’une entrepreneuse.

A la clé : une bourse pour soutenir une nouvelle entreprise dédiée à l’inclusion sociale.

Ne rêvez plus… Agissez, et répondez à l’appel à candidature avec votre projet sur www.lesperlesdelait.com jusqu’au 7 février inclus.

Votre profil

Votre rêve consiste à monter un concept green pour concilier vos désirs d'entrepreneuriat et vos aspirations écologie et développement durable…

Ça tombe bien…

Perle de Lait lance un trophée dédié à l’Empowerment : le Trophée des Perles.

Le but ? Soutenir et aider au financement du projet d’une entrepreneuse.

A la clé : une bourse pour soutenir une nouvelle entreprise éco-citoyenne.

Ne rêvez plus… Agissez, et répondez à l’appel à candidature avec votre projet sur www.lesperlesdelait.com jusqu’au 7 février inclus.

Votre profil

Votre rêve consiste à monter votre propre boîte autour du bien-être de la femme et du Girl Power…

Ça tombe bien…

Perle de Lait lance un trophée dédié à l’Empowerment : le Trophée des Perles.

Le but ? Soutenir et aider au financement du projet d’une entrepreneuse.

A la clé : une bourse pour soutenir une nouvelle entreprise dédiée à l’épanouissement de la femme.

Ne rêvez plus… Agissez, et répondez à l’appel à candidature avec votre projet sur www.lesperlesdelait.com jusqu’au 7 février inclus.

Votre profil

Votre rêve consiste à monter un charity business pour concilier vos désirs d’entrepreneuriat et vos aspirations sociales et éthiques…

Ça tombe bien…

Perle de Lait lance un trophée dédié à l’Empowerment : le Trophée des Perles.

Le but ? Soutenir et aider au financement du projet d’une entrepreneuse.

A la clé : une bourse pour soutenir une nouvelle entreprise dédiée à l’inclusion sociale.

Ne rêvez plus… Agissez, et répondez à l’appel à candidature avec votre projet sur www.lesperlesdelait.com jusqu’au 7 février inclus.

Votre profil

Votre rêve consiste à monter un concept green pour concilier vos désirs d'entrepreneuriat et vos aspirations écologie et développement durable…

Ça tombe bien…

Perle de Lait lance un trophée dédié à l’Empowerment : le Trophée des Perles.

Le but ? Soutenir et aider au financement du projet d’une entrepreneuse.

A la clé : une bourse pour soutenir une nouvelle entreprise éco-citoyenne.

Ne rêvez plus… Agissez, et répondez à l’appel à candidature avec votre projet sur www.lesperlesdelait.com jusqu’au 7 février inclus.

Votre profil

Votre rêve consiste à monter votre propre boîte autour du bien-être de la femme et du Girl Power…

Ça tombe bien…

Perle de Lait lance un trophée dédié à l’Empowerment : le Trophée des Perles.

Le but ? Soutenir et aider au financement du projet d’une entrepreneuse.

A la clé : une bourse pour soutenir une nouvelle entreprise dédiée à l’épanouissement de la femme.

Ne rêvez plus… Agissez, et répondez à l’appel à candidature avec votre projet sur www.lesperlesdelait.com jusqu’au 7 février inclus.

Spot arty cool à Marrakech

Dès l’entrée,  l’hôtel Dar Sabra, (en VF, la Maison de l’agave),  situé dans la Palmeraie de Marrakech, est un choc esthétique : une vache végétale, oeuvre du sculpteur Richard Di Rosa, l’un des chefs de file de la “Figuration libre,”  veille sur la splendide maison à l’architecture cubiste en pisé ocre rose, propriété d’un grand collectionneur d’art contemporain, François Chapoutot…

En réalité, la surprise ne fait que commencer, car la demeure  principale, bluffante d’élégance avec ses salons et sa salle à manger d’hiver, qui métissent harmonieusement l’art africain, contemporain et marocain, s’ouvre sur un dédale de piscines et de jardins, émaillés d’oeuvres de sculpteurs et de peintres du monde entier ; des plantations d’agaves aux palmiers et aux oliviers centenaires, en passant par le bar d’été et la nouvelle aile de l’hôtel, tout n’est qu’épure douce, réveillée par le ciel si bleu de Marrakech et les oeuvres, reproduites en céramique du peintre islandais Erro, l’un des artistes préférés du propriétaire, dont le style est proche de celui de Roy Liechtenstein. Nous, on préfère nettement la pyramide blanche du Hollandais Mark Brusse ou le Gorille en tôle du Mexicain Rodrigo Solorzano, mais c’est très subjectif…

Au bout de la piscine principale, l’arc rouge qui l’enjambe, signé de l’artiste italien Mauro Staccioli, se reflète dans l’eau comme un immense baiser, prolongé par une autre piscine qui borde les nouvelles suites, avec en toile de fond, un grand cadran solaire doré. Si en février et mars, la temperature de l’eau est encore un peu rude, on bronze déjà dur sous le soleil avec 22 à 25° entre 11 et 17 heures. Le soir, en revanche, petites laines et pashminas chaudement recommandés  !

De découverte en découverte, on en oublierait presque que l’on n’est pas dans un musée. Les 20 chambres sont décorées avec raffinement dans des ambiances différentes : zen, africaine, orientale, art Déco… Le resto est sympa mixant cuisine marocaine et française. Petit bémol, la carte est un peu courte lorsqu’on séjourne plus de 3 ou 4 jours…Grands kifs, la gentillesse du personnel, la salle de fitness, le spa avec hammam, jacuzzi et massages (payants), le tennis en terre battue et les navettes gratuites 3 fois/jour en hiver jusqu’à la mythique Place Jemaa el Fna…

Par Anne Lefèvre

Chambres avec petit déjeuner à partir de 175 €

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus

Advertisement