Les nouvelles marques dans le vent

Comment avoir une allure qui en jette, ce petit quelque chose en plus qui vous distingue comme une Parisienne qui a du style ? Petit listing de toutes les marques qui font vibrer la planète mode avec les pièces qui font toute la différence et les bons accessoires. Reste à piocher.

Si vous aimez les sacs Jérôme Dreyfuss et Delphine Delafon

Vous allez adorer rue de Verneuil, le label de sacs Made In France qui fait frissonner les Parisiennes avec ses modèles très Jackie Kennedy 2.0. En un mot : indémodable. Architecte d’intérieur de formation, François Ribat réinterprète les grands classiques : l’esprit Kelly (205€), l’incontournable seau (105€), le camera bag zippé (175€) dans des matières naturelles, des couleurs sublimes et des imprimés minimalistes.

sacs rue de verneuil

Disponible chez By Marie et www.ruedeverneuil.com

L’alternative ? Claritone. De la maroquinerie chic, pratique et vitaminée, pensée pour la vie de tous les jours. Exemple, le Nina, une besace structurée dérivée d’une boîte à bijoux, à porter à l’épaule ou en bandoulière (460€).

Disponible sur www.claritone-paris.com

Si vous aimez Aurélie Bidermann

Vous allez adorer Charlotte Chesnais, la nouvelle petite protégée des rédactrices mode et des it-girls. Il faut dire qu’avec ses créations hyper contemporaines aux lignes pures et graphiques, cette ancienne de Balenciaga chahute sérieusement l’univers du bijou. Exemple? Ses boucles d’oreilles Saturne en argent et vermeil, une réinterprétation aérienne des créoles, aperçues aux oreilles de Karlie Kloss et Laetitia Casta (315€).

charlotte chesnais

En vente chez White Bird, colette, au Bon Marché et sur www.charlottechesnais.com

L’alternative ? Bangle Up pour ses bijoux de poignets inspirés de ceux portés par les Indiennes, modernisés à coups de motifs colorés et géométriques. Des bracelets, joncs et manchettes en émail doré à l’or fin à porter comme une accumulation d’art contemporain (à p. de 33€).

En vente au BHV/Marais, chez Nilaï et sur www.bangle-up.com

Si vous aimez Carven

Vous allez adorer Maison Père, dont le style singulier s’impose comme la référence de l’élégance parisienne d’aujourd’hui, chic et décomplexée. Passée par Lanvin, Chanel et Chloé, Camille Omerin conçoit ses collections comme des moodboards, épinglées de souvenirs et de clins d’oeil au passé. Résultat, des pièces fortes, des tissus aux imprimés exclusifs dessinés par la créatrice en personne et des détails qui font mouche (plume d’autruche, volants, mix de matières). L’été sera très seventies entre top en maille façon jacquard (285€), jean flare (160€) et jupe plissée en twill et en dentelle (330€). On s’y voit déjà.

maison père

Maison Père 1, rue du Marché Saint-Honoré, 75001 Paris 01 70 52 12 84. Toutes les infos sur www.maisonpere.com

L’alternative ? Floriane Fosso qui allie style et éthique avec panache. Pour s’attaquer au gaspillage, la jeune designer pioche ses tissus dans les chutes des maisons de couture parisiennes. Pour l'été, ça donne une robe en tweed flashy (225 €), une marinière tissée avec empiècements en dentelle (280 €) et toujours son sac signature qui mixe cuir et tweed aux couleurs de la collection (380 €). La slow fashion est en marche.

Floriane Fosso 39 rue de Montpensier, Paris 1er 01 42 21 00 90 Toutes les infos sur www.florianefosso.com

Si vous aimez Isabel Marant et Courrèges

Vous allez adorer Wanda Nylon, la nouvelle griffe pointue que toutes les faiseuses de mode se plaisent à name-dropper pendant la fashion week. Son défilé est le spot où il est de bon ton d’être vu… Il faut dire que sa créatrice, la talentueuse Johanna Senyk a réussi le pari génial de réinterpréter les classiques du vestiaire des Parisiennes (combinaisons, blousons, chemisiers) à coups de vinyl, lurex, et coupes hyper graphiques à la féminité très assumée. Ses extraordinaires trenchs narguent désormais nos indétrônables Burberry. C’est dit…

Wanda Nylon

En vente chez Montaigne Market, Galeries Lafayette, L’Exception, Printemps Maria Luisa et sur www.wandanylon.fr

L’alternative ? Jour/né. Néo-vintage, cool, fun et résolument impertinent, tel est l’ADN du label monté par un trio d’amis frenchy. Léa, Lou et Jerry conçoivent une mode “jeune créateur” portable et abordable, qui se renouvelle à chaque saison.

En vente au Bon Marché. Toutes les infos sur www.jour-ne.fr

Si vous aimez Louboutin

Vous allez adorer les chaussures Bettina Vermillon. Sa créatrice Lorraine Archambaud, zinzin du style (sortie de chez Courrèges) a voulu appliquer aux souliers un défi technique génial… Son signe distinctif ? Un talon signature en aluminium… aussi sublime qu’incassable. Alleluia ! Sa collection “iconic” permanente propose les classiques idéals de la Parisienne : l’escarpin noir qui a tout bon, la low boots canon… Quant à ses modèles d’été, ils s’avèrent ravageurs (crush sur les sandales extraordinaires). Bref : la bonne paire dans laquelle investir fissa si vous êtes une vraie collectionneuse de chaussures.

Chaussures Bettina Vermillon

Toutes les infos sur www.bettinavermillon.com

L’alternative ? Rivecour et ses indispensables à prix cool. Escarpins malins (165€), bottines à talons tout-terrain (195€), mocassins hyper féminins (165€), bref tous les essentiels pour trotter sur les pavés parisiens.

En vente chez Sept Cinq, chez Lekker Koncept Store et sur www.rivecour.com

Si vous aimez Sézane

Vous allez adorer Balzac et ses intemporels de la Parisienne contemporaine. Connue pour ses sweats littéraires en hommage aux couples d’écrivains célèbres (95€), la marque a tout récemment développé son vestiaire autour de pièces iconiques, à commencer par l’incontournable teddy gris (160€), les canonissimes chemises à volants (68€), la parfaite jupette en velours marine (72€) et le slim que vous cherchiez désespérément pour un fessier d’enfer (95€). Ils sont tous là.

balzac paris

En vente aux Galeries Lafayette et sur www.balzac-paris.fr

L’alternative ? Autre. Des classiques “with a twist” comme le chemisier Marion et ses empiècements en plumetis sur les épaules ou la chemise Marine et son dos nus hyper sexy. A noter aussi, une ligne de semi-mesure pour personnaliser sa robe de soirée.

Toutes les infos sur www.autre-paris.com

Si vous aimez Comme des Garçons et Maison Martin Margiela

Vous allez adorer Vetements, le label le plus radical et disruptif du moment, dont le leader n’est autre que Demna Gvasalia, également aux manettes de Balenciaga. A chaque défilé, le collectif créé l’événement. Culture street, références underground, détournements de logo (DHL, Champion), collaborations inattendues (Juicy Couture, Reebok, Eastpack, Manolo Blahnik…), le groupe de stylistes fait clairement figure d’outsider. Du lourd.

vetements

En vente chez The Broken Arm. Plus d’infos sur www.vetementswebsite.com

L’alternative ? Filles à papa. Un brin subversif, le label lancé à Liège par deux soeurs belges mixe sans complexe esprit rock et culture pop. Chemise asymétrique brodée de paillettes (440€), hoodie à logo (255€), jupe transparente en dentelle (540€). Marion Cotillard, Kylie Jenner et Chiara Ferragni sont déjà fans.

En vente chez Montaigne Market et sur www.fillesapapa.com

Par Julie Zwingelstein et Elodie Rouge assistées de Mélanie Hroorakvit

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus