7 astuces chocs pour dépolluer son appart’

Trop d’ondes, trop de produits toxiques, trop d’acariens… Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Nos intérieurs sont 8 fois plus pollués que dehors… Or, c’est là que nous passons 80 % de notre temps. La chasse est lancée. On revient à des gestes simples. Suivez le guide.

Aérer à tout prix

aerer fenetre ouverte

On n’y pense pas tous les jours, surtout en plein hiver quand on se refuse à laisser entrer l’air glacial. Pourtant, aérer son intérieur au moins 10 minutes quotidiennement est essentiel. Après une bonne nuit de sommeil, le niveau de dioxyde de carbone dans la chambre à coucher est élevé. Il est important de s’en débarrasser pour éviter que l’air ne soit trop confiné. On en profite aussi pour secouer draps, couette et oreillers. Aérer, aérer et aérer. Voilà le mot d’ordre. Simple et efficace.

Miser sur les 3 bonnes plantes dépolluantes

plantes

Halte aux idées préconçues ! Tous les grands scientifiques l’affirment, les "plantes dépolluantes" sont un argument de vente. Des effets positifs ont été perçus, mais peu suffisants pour affirmer une telle généralité. Elles produisent de l'humidité et leur terreau renferme des substances potentiellement allergisantes.

Quelques unes sont-elles, tout de même, efficaces? Oui ! A l’heure actuelle, seul le programme Phytair a validé 3 plantes, le Pothos Scindapsus aureus, le Chlorophytum elatum, et Dracaena marginata pour se débarrasser de 3 polluants, le monoxyde de carbone, le formaldéhyde et le benzène, à commander sur www.plantes-et-jardins.com.

Opter pour le purificateur d’air

dyson

Le must absolu se trouve chez Dyson. Une petite révolution. Son modèle Pure Hot+Cool Link™, avec son filtre HEPA, élimine 99,95 % des allergènes et polluants de l’air. Petit bonus, il est ultra-design et ne jurera pas avec votre déco. A placer dans la pièce principale où l’on a l’habitude d’être. Il permet même de réduire la concentration d’allergènes de nos chats et chiens dans l’air.

Dyson Pure Cool Purificateur de table. 399 €.

Revoir sa façon de faire le ménage

savon noir

Retenez une chose, votre maison n’est pas un hôpital. Elle doit être propre mais pas décapée. Adieu la javel, la mousse anti-tartre pour la baignoire et surtout, surtout, surtout les bombes désodorisantes. Même les plus bio.

Optez désormais pour le parfait mélange : eau, vinaigre blanc, citron, savon noir ou bicarbonate. Le comble du chic ? Le nouveau savon noir prêt à l’emploi de chez Marius Fabre.

Vaporisateur de savoir noir à l’huile d’olive prêt à l’emploi Marius Fabre. 8 €. Toutes les infos sur : www.marius-fabre.com.

Zapper les bougies

A toutes les aficionados d’encens et de bougies, il est temps de les mettre de côté… Rien de pire que les émanations dues à la combustion. En revanche, passer l’aspirateur deux fois par semaine est une bonne résolution pour laquelle vous pouvez opter en 2018.

Etre prudent quand on fait des travaux

Bannissez les meubles en aggloméré ou en contreplaqué qui dégagent du formaldéhyde, un composé très volatil classé depuis 2004 par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) comme "substance cancérigène avérée pour l’homme". Il reste présent 5 ans après la fabrication. Un argument qui vous poussera à réfléchir deux fois avant d’en acheter. D'autre part, ils doivent obligatoirement afficher leur degré d'émanation toxique par une note allant de C à A+. Pour les peintures, rien de mieux que de choisir les marques Oni (chez Paille, 109 Boulevard Davout, 75020 Paris) ou encore les peintures anti ondes chez Duralex.

Eviter l’humidité

Qui dit humidité dit moisissure. Si vous avez l’habitude de faire sécher votre linge à l’intérieur, votre nouveau chouchou sera un absorbeur d’humidité. Peu coûteux, il saura faire la différence : www.castorama.fr.

Découvrez aussi comment adopter le style de Laura Gonzalez et les 5 collab' design à ne pas louper.

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus

Advertisement