LE PARFUM QUE VOUS N’AVIEZ JAMAIS SENTI

Top of the Lake : la série événement est de retour

Quatre ans après le choc Top of The Lake, la super-réalisatrice Jane Campion (oscarisée et Palme d’Or au Festival de Cannes, excusez du peu) récidive avec une saison 2 attendue comme le messie.

Réussira-t-elle à nous subjuguer tout autant ? Verdict : 10/10. Porté par un casting dément, China Girl – c’est le titre de ce second opus – est virtuose et prend aux tripes.

En bref : Thriller haletant + réalisation éblouissante + personnages torturés… L’équation de la parfaite série d’auteur.

L’intrigue

intrigue

Le corps d’une jeune Thaïlandaise est retrouvé dans une valise échouée sur la plage de Bondi Beach. En plein chaos post rupture et hantée par le souvenir de la petite fille issue d’un viol qu’elle a abandonnée il y a 18 ans, Robin Griffin mène l’enquête, flanquée d’une coéquipière taille XXL (Gwendoline Christie, la Brienne de Game of Thrones, génialissime).

Nicole Kidman grandiose

nicole kidman grandiose

On l’avait boudée un temps… Mais la Queen Kidman n’a pas dit son dernier mot ! Sidérante dans Big Little Lies (autre petite pépite) elle campe ici une mère égocentrique en rupture avec sa fille adoptive (jouée par Alice Eglert, étonnante). Enlaidie, vieillie… Sa prestation est à couper le souffle dans des scènes d’une violence psychologique inouïe. Nickie for ever !

Elizabeth Moss au sommet

elizabeth moss

C’est l’actrice incontournable du moment, le visage des séries qui cartonnent. Déjà 1 Emmy Award et 1 Golden Globe au compteur ! Icône de pub dans Mad Men, qui l’a révélée, elle nous a mis KO dans La Servante écarlate, carton au box-office. Dans Top of the lake le retour, elle incarne une flic au bord de l’implosion qui se heurte à la violence masculine sous toutes ses formes (harcèlement, prostitution, viol...) Un rôle tout en force et fébrilité qui confirme le talent dingue de celle que l’on surnomme déjà la "Meryl Streep de notre génération". Bref, on n’a pas fini d’entendre parler d’elle.

Changement de décor

décor

Après la Nouvelle-Zélande, direction Sydney. Moins hypnotique que Lake Top, la métropole australienne offre néanmoins un terrain passionnant au déploiement de cette intrigue intime, qui avance à pas feutrés d’une maison close à la villa cossue d’un couple bobo en passant par l’océan, que Jane Campion sait filmer comme personne. Souvenez-vous de son film chef d’oeuvre : La Leçon de Piano.

Le 7 décembre, à 20h55 sur Arte et en replay sur www.top-of-the-lake.arte.fr et pour ceux qui auraient loupé la saison 1 : www.arte.fr

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus

Advertisement