3 bonnes raisons d’aller voir Barbara

C’est un hommage poignant à l’une des plus grandes chanteuses françaises du siècle. Loin d’être un biopic, Barbara nous offre à voir la sensibilité infinie, le charme et le côté dark de la Grande Dame Noire. Réalisé par Mathieu Amalric et incarné avec brio par son sosie non officiel Jeanne Balibar, cette balade nous transporte avant tout dans un incroyable duo chanteuse/actrice au son de morceaux inoubliables (Göttingen, Du bout des lèvres...). Nos 3 bonnes raisons de réserver sa place.

1. Pour la mise en scène astucieuse

Attention, Barbara est un vrai-faux biopic. Le spectateur assiste en fait aux répétitions et au tournage d’un biopic sur Barbara, le tout rythmé par des images d’archives. Le procédé de mise en abyme est si vertigineux que l’on ne sait jamais trop qui de l’actrice ou de la vraie chanteuse apparaît à l’écran. Bluffant ! Pour boucler la boucle, c’est même le réalisateur Mathieu Amalric qui incarne l’obsessionnel metteur en scène dans le film.

2. Parce que Jeanne Balibar EST Barbara

Au-delà de la ressemblance frappante entre l’actrice et la chanteuse, de leurs noms presque anagrammes, des nombreux points communs qui les lient (notamment leur amour pour l’Allemagne), Balibar et Barbara sont des alter ego. Ancienne pensionnaire à la Comédie-Française, l’actrice s’approprie les gestes de la chanteuse, s’essaie (merveilleusement bien) à la chansonnette, lui pique des traits de caractère… Un pur rôle de composition, à se demander pourquoi personne n’y avait pensé plus tôt.

3. Pour sa symbolique ultra romantique

Si vous êtes passé à côté de l’info, sachez que Balibar et Amalric ont partagé 7 ans de vie commune et deux enfants. A l’origine du projet, c’est l’actrice qui a insisté pour que son ancien amoureux s’occupe de la réalisation. Une idée payante, mais gare au tournis ! Impossible de déterminer si Amalric dresse un portrait de la Grande Dame Noire ou de l’actrice qui l’incarne, ni si son obsession vise Barbara ou Jeanne Balibar. Mystère !

Barbara de Mathieu Amalric, en salles le 6 septembre.

Jeanne Balibar et Matthieu Amalric

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus

Advertisement