Documentaire : l’incroyable destin de Peggy Guggenheim

Elle collectionnait les œuvres d’art comme les amants, avec culot et passion. Voilà le tableau ! Peggy Guggenheim est le nouveau sujet d’étude de Lisa Immordino Vreeland, à qui l’on doit déjà l’excellent documentaire sur son aïeule Diana Vreeland.

Avec Peggy Guggenheim, la Collectionneuse, la réalisatrice brosse le portrait sans filtre de l’héritière new-yorkaise fantasque, figure centrale de l’art moderne, qui fréquenta (dans tous les sens du terme) les plus grands artistes de son temps. Pablo Picasso, Fernand Léger, Vasily Kadinsky, Marx Ernest avec qui elle fut mariée quelques années, pour ne citer qu’eux.

Images d’archive, témoignages de critiques d’art, interviews, le documentaire est d’autant plus prenant, qu’il repose pour beaucoup sur des enregistrements audio de Peggy en personne, réalisés à l’époque par sa biographe. Elle raconte sa vie de bohème dans le Paris des années 20, évoque sans l’ombre d’un complexe sa tendance « nympho » et dresse la liste des artistes qu’elle a exposés et soutenus. On découvre une femme courageuse, au caractère bien trempé, qui a aidé des œuvres et des artistes menacés à fuir le nazisme, avant de révéler le talent de Jackson Pollock quand personne n’y croyait, pour finir par s’établir avec sa collection à Venise. Une drôle de dame !

Peggy Guggenheim, la Collectionneuse, un film de Lisa Immordino Vreeland. En salle le 26 juillet 2017.

Retrouvez aussi le documentaire A la recherche des femmes chefs et l'interview d'Océanerosemarie, la réalisatrice du film Embrasse-moi.

peggy guggenheim icone

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus

Advertisement