La soirée anti-blues des Parisiennes

Ce soir, c’est fashion week…. Dans mon salon !

Et si on profitait de la semaine des défilés pour binge-watcher à fond les ballons du Chanel et parfaire sa culture Coco ? Ça tombe bien, fidèle à ses amours mode, Arte a mitonné à ses Parisiennes préférées une soirée “plateau-télé” plus couture, tu meurs. Un docu inédit + la rediffusion du film avec Audrey Tautou. Tout ce qu’on aime !

Un biopic génial avec Audrey Tautou

Coco avant Chanel, le merveilleux film d’Anne Fontaine avec Audrey Tautou dans le rôle principal, c’est la genèse d’un génie. Car il faut comprendre qui était la petite Gabrielle pour appréhender sa carrière.

Il était une fois une petite orpheline placée avec sa sœur Adrienne dans un rude pensionnat corrézien. Pour échapper à un mariage forcé, elle va d'un atelier de confection qui l’exploite à un cabaret miteux où elle entonne sans conviction "Qui qu’a vu Coco ?", et y gagne son surnom.

Étienne Balsan, incarné par Poelvoorde, riche éleveur de chevaux, s’éprend d’elle et l’accueille dans son château, avant qu’elle ne succombe au charme d’un gentleman anglais de ses amis, Boy Capel. Avec eux, l’anticonformiste, qui fume et s’habille en homme, côtoie une société de la Belle Époque composée de cocottes, d'actrices et d'aristocrates, qu’elle ne va pas tarder à coiffer et à rhabiller.

Audrey Tautou dans le documentaire

Un docu sur une icône controversée

Coco Chanel m’aurait détesté”, disait Karl à propose de la créatrice de la maison qu’il a dirigé 35 ans. Françoise Sagan la jugeait "Épouvantable de méchanceté, de cruauté et d’antisémitisme". Bien plus qu’un mythe parisien, Coco Chanel, c’est un destin compliqué. "Je me suis toujours battue", lâche l’éternelle "Mademoiselle", confite dans sa légende.

Les Guerres de Chanel : cet extraordinaire documentaire inédit signé Jean Lauritano et raconté par Lambert Wilson commence sur un flash-back en 1970. Alors que Coco Chanel, 87 ans, est au crépuscule de sa vie, la vieille dame chic au collier de perles s'entretient avec Jacques Chazot. Un portrait sensible et tout en nuance d’une femme aussi talentueuse que seule…

Farouchement indépendante, l’autoritaire directrice de la maison de la rue Cambon est profondément conservatrice. Affolée par le Front populaire comme par la menace bolchévique, elle se rend, pendant la Seconde Guerre mondiale, coupable de "collaboration horizontale" avec un diplomate allemand. Au retour de son exil suisse, Dior est sacré nouveau prince de la haute couture. Alors la reine, déchue mais non vaincue, crée encore un chef-d’œuvre, son emblématique tailleur en tweed.

On en profite pour se faire livrer son plateau télé Picky Spring avec des rouleaux de printemps light, trop bons et couture.

Coco avant Chanel : le dimanche 3 mars à 20h50 suivi du documentaire Les guerres de Chanel à 22h45.

Découvrez aussi 7 choses à savoir sur Karl Lagerfeld et la B.D. qui balance sur les gens de la mode.

Elodie Rouge

Autres suggestions

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus