Takaramono : le bar incubé par le Grand Amour

Le Petite Amour, c’est fini. Après quelques mois en résidence, Takaramono s’installe définitivement en face de l’hôtel Grand Amour, fief du coolness parisien.

Mené par le chef Alexandre Arnal (le brillantissime frère et collaborateur d’Armand Arnal à la Chassagnette) la team de Trésor Food pérennise sa collaboration avec L’Hôtel Grand Amour et ouvre son premier “vrai” restaurant pour le plus grand bonheur des foodies branchés. Car jusqu’ici, le chef se contentait de nourrir les soirées parisiennes ultra exclusives et dîners privés de la mode et de l’art (Maison Margiela, Schiaparelli, Centre Pompidou).

Pour rythmer ce bistrot-cantine furieusement pop en mode formica, tourne-disque et ambiance 60’s. L’équipe a imaginé en 3 grands moments…  

Pour le déj’ : Takaramono la joue street-food new age avec des sandwichs canons : buns signés Thierry Breton (le big boss de Michel et la Pointe du Grouin) en mode veggie, bacon de veau, pastrami et servi avec une petite salade et des jus pressés à froid.

takaramono

L’après-midi, le café se transforme en coffe-shop où l’on vient squatter avec son ordi, boire un café d’auteur de chez Caron (meilleur torréfacteur en France) et des gâteaux sans gluten.

Dès que sonne l’heure de l’apéro, le chef signe sa spécialité, des tapas nippo-camarguaises. Concrètement, des “œufs Mimoza” (mayo + wasabi), des haricots verts à la crème de sésame, des anchois frits mayonnaise citronnée. Le tout arrosé de cocktails, gin japonais ou saké…

Réservations conseillées le soir : 06 21 59 37 18

Ouvert tous les jours de 11h à 2h. Fermé le lundi, mardi soir et dimanche.

Découvrez aussi une boucherie-cantine qui dépote et le nouveau bar pointu du 11ème.

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus

Advertisement