La Cafet' de Thierry Marx

Ça roule pour l’ex juré de Top Chef. Toujours aux manettes des cuisines du Mandarin Oriental, Thierry Marx s’est fait un kiff avec une rutilante boulangerie à son nom du côté de Miromesnil. Mais attention, rien à voir avec une banale boulange’ de quartier, le lieu se veut résolument contemporain. Visez donc les chaises façon scooter, une alternative plus que décalée aux traditionnels tabourets pour pique-niquer sur place. Stylé !

A côté des pains (tourte de meule, pain aux noix, couronne tigrée…), élaborés avec le boulanger Meilleur Ouvrier de France Joël Defives, la street-food est à l’honneur. Et là aussi, vous allez être surpris. Passionné notoire de cuisine asiatique, Thierry Marx s’est amusé à remasteriser nos bons vieux club sandwichs sous forme de makis, dits breadmaki. Un pain de mie toasté roulé avec bœuf mariné, salade thaï (8,50€) ; cream cheese, saumon, radis daïkon, shizo (8,30€) ; poulet, salade César (7€). Délirant !

Une petite faim ? Misez sur les salades : saumon, agrumes, pomme, kiwi, avocat (11,90€) ; burrata, fraise, tomates (11,50€). Plus conventionnel, mais absolument incontournable, le jambon beurre cornichon dans son inimitable baguette crunchy (4,50€).

Autre originalité de l’endroit, la tarte maître, une création signature à base de pâte sablée et compotée de pommes marinée au Grand Marnier #foodporn. Miam aussi, la brioche crème brûlée fruits rouges (3,20€), le flan boulanger (3,80€) et la tarte au citron (4,99€).

Le plus ? Le brunch du samedi avec tartine/confiote + viennoiserie + granola + un breadmaki ou un avocado toast ou un egg-in-hole (la lubie du moment) + boissons. Samedi de 10h à 15h, 25 €.

Ouvert du lundi au samedi de 7h30 à 20h.

Retrouvez aussi les coffee shops qui font le printemps et les salons de thé les plus réconfortants de Paris.

thierry marx plats

© Mathilde de L'Ecotais

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus

Advertisement