Une toile branchée au Panthéon

A l'écran ? Se faire une toile, oui mais à condition de le faire sous le signe du chic ! Au programme de cette salle mythique qui fut aussi le QG d'un Lubitsch, Truffaut, Godard et autres Nouvelle Vague ? Le Prophète, polar puissant au cœur d'une prison, grand prix du Festival de Cannes dans la lignée des Affranchis ou du Parrain. Un véritable film-bijou signé Jacques Audiard, fils de et ultra-talentueux.

Au goûter ? Au 1er étage de l'institution d'arts et essai : un salon de thé so germanopratin où l'on se délecte de quelques gorgées de thé vert et de carrot cakes, confortablement installées sur de jolis canapés chinés par Madame Deneuve en personne pour papoter arty.

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus

Advertisement