On se pique d’électricité

Très important l'éclairage, surtout quand on reste tout le week-end à ne rien faire.

Le secret d'une jolie lumière ? Installer, au moins dans le salon, un variateur d'intensité (environ 20 €) qui permet de moduler l'éclairage à sa guise. Le plus simple est d'installer un variateur à la place de l'interrupteur d'un circuit d'éclairage.

Au préalable : on vérifie si l'interrupteur est unipolaire (2 points de connexion) ou bipolaire (4 points de connexion). On a alors besoin d'un variateur présentant respectivement 2 ou 4 connexions.

Puis on file au BHV, là on checke les puissances minimale et maximale du variateur (exprimées en watts). Ces puissances doivent correspondre à la/aux lampe(s) dont on souhaite faire varier l'intensité. Si la puissance du variateur est trop basse, il émettra un bruit constant et fort déplaisant, une puissance trop élevée fera sauter le fusible !

Bien sûr, on n'achète rien sans passer par l'expertise du Monsieur Electricité du BHV. De retour à la maison, le seul matériel requis : un tournevis et une pince. Pour la suite, lire et relire, avant d'attaquer : www.travaux-et-decoration.com

Où le trouver ?

BHV

52, rue de Rivoli

75004 Paris

01 42 74 96 16

bhv.fr

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus

Advertisement