Tavline : la table israélienne dans le vent

Le spirit. Vous rêvez de tester les bars à houmous qui font fureur chez les socialites de Tel Aviv  ? C’est désormais chose possible avec cette cantine furieusement stylée dans le Marais qu’on croirait tout droit sorti de Neve Tzedek (le quartier branché de Tel Aviv !)

La dream-team. Le chef Kobi Villot-Malka, Israélien d’origine marocaine passé sous la houlette d’Alain Ducasse s’est associé à Keren Bénichou pour mieux dévoiler une version contemporaine et épicée - Tavline en hébreu -  de leurs recettes de familles. De quoi faire pâlir les mammas juives (chut, on ne leur dira pas)…

A boire et à manger : on partage houmous maison aux pois chiches et cumin à diper à l’envi avec un super pain pita (6€) ; chou-fleur rôti avec tahina et pistou (7€) ; focaccia follement moelleuse servie avec des carottes à la marocaine (8€). Sur la lancée, testez l’ultime et véritable Shakshouka, (16€), les boulettes de poisson grillées aux herbes dans un mix de lentilles au yaourt et citron confit affolant (16€). Pour le dessert : flan libanais à l’eau de rose et pistache (6 €), ou le gâteau moelleux au chocolat et cardamone piqué de menthe et de pamplemousse, que le chef vient vous servir directement à la cuillère (8€).

Mention spéciale pour la vaisselle graphique et colorée qui fait fureur sur Instagram, le rosé israélien (7,50€) et le thé à la menthe (4,50€). Nous voilà convertis.

Ouvert du mardi au samedi midi et soir.

Retrouvez aussi Shirvan, le café métisse du chef étoilé Akram Benallal.

tavline restaurant israelien

© Romain Villot

Julie Zwingelstein

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus

Advertisement