inclinez votre téléphone
à 90° pour éviter un torticolis

Les paradis cachés des Champs-Elysées

La Maison du Danemark

Le Drugstore

Le Mini Palais

Le Jardin du Petit Palais

Le rooftop de l’hôtel Marignan

La Terrasse du Cercle

L’Alsace

Maison Sibille

Le Caffè Artcurial

La Réserve

La planque : la Maison du Danemark, fraîchement reprise et entièrement liftée. Cette institution s’affiche comme l’adresse scandinave dans le vent à fréquenter absolument du côté de l’Étoile. Sa terrasse intérieure cache un eden bucolique inespéré, loin de la frénésie urbaine. 

Au programme : un petit apéro autour d’un cocktail (12 €) et de délicieux Smørrebrøds, les fameuses tartines (17 €) dans le patio côté brasserie. Pour les foodies : tester la cuisine “new nordic” de Andreas Møller, l'étoile montante internationale aux fourneaux du Copenhague sur la terrasse. Un must.

La Maison du Danemark, 142 avenue des Champs-Élysées, 75008 Paris

La planque : un temps délaissé, le mythe du Drugstore retrouve ses lettres de noblesse. Pour assurer la mise en scène mondaine : Tom Dixon, la star du design made in London a imaginé un décor hyper léché, tout droit sorti de la série Mad Men en mode cuivre, marbre et bar à cocktails stylé. Aux fourneaux : le triple étoilé Eric Frechon fait sensation.

Au programme : on débarque à toute heure (ouvert non stop de 12h à 1h). Le chef a imaginé une carte digne d’un room service fantasmé : du meilleur burger de Paris (18 €) en passant par un ceviche de bar à la passion ou de la finger food à partager (tarama d’oursins, madeleine au comté, hoummous, avocado toast, de 6 € à 16 €). Sans oublier le petit déj’ wahou (24 €), les cocktails (17 €) et l’afternoon tea (21 €). Une folie. Réservation conseillée pour le lunch et le dîner.

Le Drugstore, 133 avenue des Champs-Élysées, 75008 Paris

La planque : installée sous les arcades du Grand Palais, difficile de trouver un endroit plus élégant, charmant et majestueux que le terrasse du Mini Palais avec vue sur le Petit Palais, la Seine et le Pont Alexandre III. Tout simplement magique !

Au programme : chacun son heure pour squatter ce paradis. Dans l’après-midi après une expo autour d’une glace. Quand sonne l’heure de l’apéro pour siroter un cocktail et prolonger la soirée autour de grignotes chics. Il va sans dire qu’il s’agit de la table parfaite pour un dîner raffiné en amoureux : vitello tonnato (20 €), gnocchi au citron confit (19 €), fraisier (12 €). 

Mini Palais, 3 avenue Winston Churchill, 75008 Paris

La planque : face au Grand Palais, ce bijou créé pour l'exposition universelle de 1900 connaît une aura plus confidentielle et reste une authentique pépite parisienne. D’abord pour sa collection permanente absolument divine qui regorge de chefs-d’œuvre comme Le Soleil Couchant sur la Seine de Monet, le Portrait de Sarah Bernhardt et autres tableaux de Fragonard. Mais surtout pour son petit café paradisiaque au milieu du jardin tropical.

Au programme : un pause sous les palmiers de ce salon de thé en plein air autour d’une limonade (3,50 €), d’un petit déj’ à la fraîche, d’un lunch (quiche salade ou club saumon à 12 €  - salade Caesar à 15 €) ou carrément d’un tea time signé Lenôtre (9,90 €). Cool : pas d’obligation de visiter le musée pour s’y installer.

Petit Palais, avenue Winston Churchill, 75008 Paris.

La planque : là-haut, perché au 8ème étage, le toit-terrasse de l’hôtel Marignan est désormais accessible à tous de 18h à minuit. Une première pour l’hôtel 5 étoiles, qui fait le bonheur des Parisiens trentenaires en mal d’altitude. Et si vous preniez un peu de hauteur ?

Au programme : des piscines de champagne à siroter tranquillement (à 28 €, ça peut durer un moment) avec du tarama à la truffe, des amandes à la truffe et des tapas d’auteur signées Juan Arbelaez, le chef colombien repéré dans Top Chef. Un conseil, passez un coup de fil avant, histoire de vérifier qu’ils n’ont pas de privatisation.

Le Rooftop de l’Hôtel Marignan, 12 rue de Marignan, 75008 Paris

La planque : royale ! Face à l’Elysée, le jardin du Pavillon Ledoyen ouvre ses portes aux Parisiennes dans le vent. Le brillant propriétaire des lieux, Yannick Alléno, a décidé d’annexer à son restaurant triplement étoilé, une terrasse éphémère plus actuelle et dans l’air du temps, avec son jazz et prix bistrot. Le rêve de l’été.

Au programme : du luxe accessible version Yannick Alléno en mode lunch ou dîner romantique : poulpe aïoli (21 €), salade niçoise (32 €), club sandwich (38 €), risotto vert (32 €), tarte aux fraises (11 €). À noter : la possibilité d’y improviser un apéro autour d’un drink (6,50 € le verre de rosé) entre copines le soir.

La Terrasse du Cercle, 8 avenue Dutuit, 75008 Paris

La planque : un changement de propriétaire et un lifting plus tard, la brasserie légendaire retrouve le glam’ de ses plus belles années. Jolie prouesse pour la designer Laura Gonzalez, qui dépoussière le repaire des oiseaux de nuit, sans trahir son identité. Ouvert 24h/24 tous les jours de l’année, en cas de fringale nocturne, vous saurez où aller !

Au programme : de la choucroute évidemment (23 €) et d’autres spécialités locales : flammekueche, munster, strudel et desserts Pierre Hermé avec le riesling qui va bien. Chauvine mais pas sectaire, la carte propose aussi des moules marinières ou des plateaux de fruits de mer XXL.

L’Alsace, 39 avenue des Champs-Élysées, 75008 Paris

La planque : à deux foulées de l’Etoile, cette ravissante cantine healthy dotée d’un espace shop vous propulse tout droit dans un pays imaginaire. Un mix parfait entre les couleurs ardentes du Pérou tropicool et l’atmosphère hygge de Scandinavie. On peut vivre ici ?

Au programme : ceviche, poke bowl (16 €), açaï bowl (5,50 €), boulettes suédoises et beaucoup de gâteaux. Mention spéciale pour le carrot cake (5 €). Au passage, vous repartirez sûrement avec un coussin, un panier en osier ou une lampe vintage sous le bras.

Maison Sibille, 4 rue Arsène Houssaye, 75008 Paris

La planque : insolite et archi confidentielle. Ne soyez pas intimidé par le prestige des lieux : même si ce restaurant italien occupe la vénérable maison de vente Artcurial, tout est fait pour vous y mettre à l’aise. À commencer par le cadre, un jardin d’hiver chaleureux logé sous une splendide verrière.

Au programme : le raffinement à l’italienne. Ravioli au San Daniele, risotto au pigeon, tortellini de Bologne maison, authentique tiramisu (menu déj. 32 €). Top aussi, l’aperitivo entre 18h et 20h, histoire de siffler un Spritz avec une mozza qui tue. Et le brunch servi tous les dimanches (39 €).

Le Caffè Artcurial, 7 Rond-Point des Champs-Élysées Marcel-Dassault, 75008 Paris

La planque : collé à l’Elysée, voici l’hôtel 5 étoiles le plus confidentiel et select de Paris pour tutoyer les célébrités américaines, la first Lady ou BHL et Arielle en habitués. Bref, du très beau monde friand de cette adresse où l’on peut se passer incognito. Être vu, se faire voir. That is the statement.  

Au programme : sortez vos Louboutin et passez la porte de cet extraordinaire hôtel particulier pour vous installer dans le patio autour d’un verre de rosé (20 €) ou d’une potion magique préparée par le meilleur (et le plus beau) mixologiste autour de grignotes haute couture : panini deluxe ou arancini. Autre option : un lunch stylé derrière vos plus belles lunettes de soleil.

La Réserve, 42 avenue Gabriel, 75008 Paris

Advertisement