1. Dans quel quartier rêvez-vous d’habiter ?

2. Si vous deviez définir votre style :

3. Ce qu’on trouve toujours dans votre sac ?

4. Votre moyen de transport préféré ?

5. Si vous habitiez à Los Angeles, qui voudriez-vous être ?

6. Votre vêtement fétiche ?

Ce sac est fait pour vous…

Glitter. Comme vous. Une Parisienne glamour et fière de l’être, qui court les pavés parisiens en power woman revendiquée. Bien plus qu’un accessoire, votre sac, toujours au bout de votre bras, est votre deuxième maison dans laquelle on trouve tous les symboles de votre sophistication : les clés de votre Smart, une recharge de smartphone (to be connected or not to be...) et un rouge à lèvres pour toujours être au summum de votre sex-appeal.

Ce sac est fait pour vous…

Rouge désir, à votre instar. Une artiste dans l’âme, une femme inspirée qui transforme toutes les pièces de mode en prolongement d’elle-même : l’élégance incarnée. Plus qu’un it bag, un ami qui sublime votre silhouette, et dans lequel on trouve tous les signes distinctifs de votre personnalité chic et bohème. Un carnet Moleskine®. Un roman pour bouquiner dans le métro ou dans un jardin parisien. Quelques pièces pour boire un café sur la terrasse du Flore avec vos copines croisées à Saint-Germain...

Ce sac est fait pour vous…

Bleu électrique. À votre image. Capable d’apporter le twist nécessaire à votre tenue effortless en général, et à votre mode de vie en particulier. Lunettes de soleil sur le nez, les rues du Marais sont votre Quartier Général, que vous foulez à l’aise dans vos sneakers blanches. Votre style étudié n’entrave jamais votre spontanéité. Investir au moindre rayon de soleil les terrasses de votre ‘hood, trinquer à l’improviste avec vos meilleurs amis ou sortir au pied levé avec votre squad dans une boîte de nuit passant du R’n’b vintage.

Ce sac est fait pour vous…

Un sac hyper structuré, avec le supplément d’âme en plus qui ressemble à la Parisienne libre et cool que vous êtes, et s’assortit à souhait à vos jolis souliers très “Gainsbourg” style... Un sac titi chic qui vous accompagne en toute circonstance pour boire des apéros sur les terrasses de Belleville, instagrammer la dernière fresque de street art, filer en Uber aux concerts de labels indés ou au vernissage d’une galerie montante de l’East Side.

Ce sac est fait pour vous…

Glitter. Comme vous. Une Parisienne glamour et fière de l’être, qui court les pavés parisiens en power woman revendiquée. Bien plus qu’un accessoire, votre sac, toujours au bout de votre bras, est votre deuxième maison dans laquelle on trouve tous les symboles de votre sophistication : les clés de votre Smart, une recharge de smartphone (to be connected or not to be...) et un rouge à lèvres pour toujours être au summum de votre sex-appeal.

Ce sac est fait pour vous…

Rouge désir, à votre instar. Une artiste dans l’âme, une femme inspirée qui transforme toutes les pièces de mode en prolongement d’elle-même : l’élégance incarnée. Plus qu’un it bag, un ami qui sublime votre silhouette, et dans lequel on trouve tous les signes distinctifs de votre personnalité chic et bohème. Un carnet Moleskine®. Un roman pour bouquiner dans le métro ou dans un jardin parisien. Quelques pièces pour boire un café sur la terrasse du Flore avec vos copines croisées à Saint-Germain...

Ce sac est fait pour vous…

Bleu électrique. À votre image. Capable d’apporter le twist nécessaire à votre tenue effortless en général, et à votre mode de vie en particulier. Lunettes de soleil sur le nez, les rues du Marais sont votre Quartier Général, que vous foulez à l’aise dans vos sneakers blanches. Votre style étudié n’entrave jamais votre spontanéité. Investir au moindre rayon de soleil les terrasses de votre ‘hood, trinquer à l’improviste avec vos meilleurs amis ou sortir au pied levé avec votre squad dans une boîte de nuit passant du R’n’b vintage.

Ce sac est fait pour vous…

Un sac hyper structuré, avec le supplément d’âme en plus qui ressemble à la Parisienne libre et cool que vous êtes, et s’assortit à souhait à vos jolis souliers très “Gainsbourg” style... Un sac titi chic qui vous accompagne en toute circonstance pour boire des apéros sur les terrasses de Belleville, instagrammer la dernière fresque de street art, filer en Uber aux concerts de labels indés ou au vernissage d’une galerie montante de l’East Side.

Pourquoi il faut il voir “trois fois Manon”

On connaît le travail admirable de Jean Xavier de Lestrade en tant que documentariste (“Un coupable idéal”, oscarisé en 2001, “The Staircase”, …) mais sa fiction est tout aussi forte. “3X Manon” est une mini-série de 3X52mn qui fait l’effet d’un coup de poing. Manon, 16 ans, (Alba Bellugi, une révélation) commet une nuit un geste irréparable envers sa mère (formidable Marina Foïs).

Sa juge lui donne une dernière chance avant la prison: elle passera 6 mois dans un Centre d’Education Fermé (CEF). On la suit alors dans cette quête d’elle-même, entourée d’autres adolescents tout aussi perdues mais bien vivantes, mais aussi d’adultes encadrants (interprétés par Yannick Choirat, Naidra Ayadi, Anne Benoît, Guillaume Marquet, moi-même…), parfois aidants, parfois moins. Ce CEF sera-t-il sa prison, ou au contraire, le chemin vers la construction d’une identité et d’une liberté?

Au-delà du fait que l’histoire est formidable, violente, dérangeante, bouleversante, ce film est, je trouve, comme tous ceux de Jean Xavier de Lestrade, assez admirable car la fable est sous tendue par un fond et une réflexion profonde sur un phénomène de société qui nous concerne tous. En l’occurrence ici, la violence de la jeunesse. Elle n’est pas une fatalité, et elle amène à s’interroger sur nous, en tant que citoyen (que veut-on comme structures pour aider nos jeunes?), mais surtout en tant qu’adultes référents et parents.

Je joue Mme Barthélémy, la prof de français du CEF, qui choisit de passer par des méthodes de pédagogie alternatives, qui se fondent sur les mythes, les contes, les marionnettes. C’est elle qui, à force d’acharnement, de respect, de créativité, offrira en cadeau à ces jeunes filles : les mots. Pas seulement ceux pour faire une rédaction, mais les mots de la vie. Ce faisant, elle les aidera à reprendre contact avec elles-mêmes et à mettre à distance leur violence. C’était un personnage absolument passionnant, et c’est un film engagé, politique, profondément humain, qui parle de nous tous, que je suis très fière de defendre.

Nouvelle série TV prévue pour le 10 avril sur Arte.

http://www.arte.tv/fr

Crédit photo Pasco and Co

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus

Advertisement