Moscow Mule : une potion envoûtante et très branchée

On ne connaît pas meilleur philtre d’amour pour sublimer une soirée (et plus si affinités) avec sa target ou son amoureux. Le Moscow Mule ? La potion branchée que tous les socialites sirotent dans les bars les plus courus de Londres, Paris et New York. Un nouveau cocktail en vue ? Que nenni… Munissez-vous de deux jolis mugs en cuivre (en vente sur Amazon, ou contentez-vous d’un grand verre à citronnade), préparez votre cocktail et racontez à votre rencard l’histoire de cette boisson hautement chic, tout droit sortie de la Prohibition et des bars clandestins des années 20.

Il était une fois… la fin de la Prohibition (1919-1933). La vodka fait son apparition mais peine à trouver sa place aux côtés du chic bourbon. Au début des années 40, la rencontre dans un bar de New York entre un importateur de vodka et un producteur de ginger beer serait à l’origine de sa création, permettant à chacune des deux parties d’écouler plus facilement son produit.

֤Élaboration :

  • Remplissez votre tasse de glaçons.
  • Versez tous les ingrédients dans la tasse.
  • Remuez avec une cuillère de bar.
  • Décorez.

En plus : la tasse en cuivre est traditionnelle dans la préparation du cocktail mais loin d’être indispensable ! Un verre highball peut très bien faire l’affaire.

le grand cours de cocktails

Par l’équipe de Liquid Liquid / Paris cocktail week pour Hachette Vins

Photographe Philippe Lévy

Ingrédients :

50 ml de vodka

100 ml de ginger beer

15 ml de jus de citron vert

 

Décoration : 1 quartier de citron vert

Technique : Direct au verre

Verre : Tasse en cuivre

Glace : Cubes

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus

Advertisement