Les sorties stylées pour ce week-end

Un programme aux petits oignons pour profiter du week-end à Paris. Tour d’horizon des événements à ne pas rater.

Passer une soirée pyjama entre copines au Hoxton

pygama party avec deux tickets pour la séance de son choix au Grand Rex, quatre cidres de la Maison Sassy et, surtout, deux plateaux-télé avecburger-frite

Parce qu’une bonne copine vaut tous les mecs / exs du monde, The Hoxton célèbre l’amitié et lance un staycation anti-Valentin. Et bim. Exit les dîners romantiques, chemins de pétales de roses ou déclarations à l’eau de rose..

Le principe ? Une nuit hyper cool en tête à tête avec sa BFF, sa sœur, son frère ou même son chien, dans l’une des sublimes chambres de l’hôtel, histoire de célébrer le love avec un grand L.

Au programme des réjouissances, une nuit (à p. de 169 €) pour deux personnes façon pyjama party dans une chambre wahou avec des petits produits beauté surprise, deux tickets pour la séance de son choix au Grand Rex, quatre cidres de la Maison Sassy et, surtout, deux plateaux-télé où le burger-frite triomphe !

Offre Anti-Lover’s valable les trois premiers week-ends de février, vendredis inclus.
169 € en catégorie cosy ou 189 € en catégorie roomy, réservation sur thehoxton.com

S’offrir les Murakami et Sophie Calle de demain

400 œuvres originales mises à la vente

Posséder une œuvre d’art sans dépenser bonbon ? C’est le challenge mis en place par le grand salon d’art abordable à La Bellevilloise qui tend à désacraliser (un peu) l’art, jusqu’alors trop inaccessible.

Au total, ce sont 400 œuvres originales (peintures, sculptures, dessins, gravures, photographies, arts numériques…) signées et certifiées qui sont mises à la vente à prix d’atelier, de 50 € à 5 000 €, pas un rond de plus. Joie bonheur.

Passion pour les paysages acryliques sur toile ultra poétiques de Patrick Perrin, les portraits fantastiques et oniriques de Hue Ling Xu, les sérigraphies en série, façon cabinet de curiosités, de l’artiste Cédric Lestiennes et les encres sur lin de Rémi Segalas. Plus d’informations sur salon-art-abordable.com.

Vendredi 14 février de 14h à 20h30, samedi 15 et dimanche 16 février de 11h à 20h30
5 € l’entrée sur place à La Bellevilloise, 19-21 rue Boyer, Paris 20e

Voter pour son film préféré à la Gaîté Lyrique

Le festival fame à la gaité lyrique à Paris

Dire le monde à travers la musique… Ce week-end à la Gaîté Lyrique aura lieu la sixième édition du festival FAME qui met en compétition les meilleurs films et documentaires sur la musique avec des projos exclusives jusqu’au dimanche 16 février inclus.

L’occasion rêvée de (re)découvrir les débuts de Madonna, les excentricités de Sébastien Tellier dans le docu’ Many Lives de François Falenza et les expérimentations de Felix Kubin dans Felix in Wonderland de Marie Losier avec, à la clé, la possibilité de voter pour son film préféré !

Et le festival se prolonge hors des salles avec des performances live, Philip Glass au rendez-vous, et des talks inspirants tout le week-end avec, pour les plus fêtards, des DJ sets prévus jeudi (Nova Materia), samedi (Voiron) et dimanche (Cherry B. Diamonds) soirs. Youpi !

À p. de 7 € la séance, programmation sur gaite-lyrique.net et billetterie sur digitick.com
La Gaîté Lyrique, 3 bis rue Papin, Paris 3e

Participer à une chasse au trésor 2.0 spéciale love

Un bouquet de fleurs avec des pétales qui sont de beaux bouts de papiers, chacun habillé par un mini extrait du poème “Je t’aime” de Paul Eluard

All you need is looove... Ce week-end est placé sous le signe de l’amour et on adore. Pour marquer le coup et célébrer comme il se doit la fête des amoureux, l’artiste parisien Arthur Simony et l’agence Sloop ont pensé leur bouquet de fleurs comme une œuvre d’art 2.0. Intrigant ? Ici, les pétales sont de beaux bouts de papiers, chacun habillé par un mini extrait du poème “Je t’aime” de Paul Eluard. Chic. Le seul hic, c’est que le bouquet s’est perdu dans les rues de Paris… Oups.

Votre mission, si vous l’acceptez : le retrouver en récoltant des images disséminées dans quatorze spots parisiens (un coin de rue, un banc, un panneau…), grâce à une carte interactive. Chaque jour, un lieu est dévoilé sur le site en ligne. Il ne reste plus qu’à s’y rendre et noter l’indice.

Avec cette opé’, l’artiste repense le rapport à la séduction et prouve que digital rime parfaitement avec papier et qu’on peut encore bouger ses gambettes en étant ultra connectée. “J'ai préféré écrire ce poème de Paul Eluard sur des pétales de papiers plutôt que dans des pixels Instagram”. Et quand c’est avec un joli bouquet, on ne peut que valider.

Retrouvez les spots sur lesfleursdarthur.com

Chasse au trésor jusqu’au 14 février, partout dans Paris

Privatiser juste pour vous l’expo photo de Maison Dentsu

expo photo de l'artiste Leila Alaoui

Vous avez toujours rêvé de visiter une expo sans la foule et d’avoir les explications à dispo’. C’est exactement ce que propose Maison Dentsu (sous la D.A. de l’iconoclaste Thomas Erber) en mettant gratuitement son appartement arty à dispo’ des Parisiennes. C’est facile, il suffit d’envoyer un mail et de prendre rendez-vous. L’expo dont tout le monde parle sera à vous, rien qu’à vous.

À l’affiche : des photos encore jamais divulguées de l’artiste franco-marocaine Leila Alaoui, victime de l'attentat de Ouagadougou (2016), dont les clichés sont précieusement archivés, conservés et diffusés par sa Fondation.

Sous le commissariat d’Anissa Touati, l’expo retranscrit l’œuvre visionnaire de cette femme ambitieuse qui avait à cœur d’afficher un point de vue engagé sur la diversité culturelle, le droit des femmes, la migration avec poésie et justesse.

Ouverture samedi 15 février

Sur rendez-vous uniquement, inscription facile par mail via invitation@dentsuaegis.com

Maison Dentsu, 176 rue de Rivoli, Paris 1er


Découvrez aussi les hôtels stylés pour découcher à moins de 200 € et la nouvelle boutique parisienne de NV Gallery.

Sarah Temime

Autres suggestions

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus