Quantcast

Les tatoueurs les plus stylés de Paris

Trouver les meilleurs tatoueurs à Paris

Vintage, dessins graphiques, scènes de vie, line work, couleur ou black & white… Zoom sur les gourous du tattoo, par qui toutes les Parisien·ne·s chics et branché·e·s rêvent de se faire encrer.

Jean André chez Bonjour Tattoo Club

Jean André chez Bonjour Tattoo Club

Zoom sur : Jean André, le plus hype des tatoueurs (ses collabs avec colette restent le summum du chic), réalise des graphismes inspirés et inspirants et fondateur du salon Bonjour Tattoo Club (avec le très talentueux Terly Tattoo).

Pour qui ? La clientèle du Tout-Paris chic et branché s’y bouscule, il faut donc s’y prendre à l’avance pour obtenir un rendez-vous.

Sa signature : les coeurs entrelacés de mots, les tatouages érotiques, et le contour de silhouettes... Ou comment suggérer et faire passer le message.

Tarif : sur devis uniquement.

Bonjour Tattoo Club, 6 rue Nobel, Paris 18e.

© Instagram / @jeanandre et @bonjourtattooclub

Sélune chez Maison Yōso

Selune tatouages Sélune chez Maison Yōso

Zoom sur : Maison Yōso, avec six résidents permanents bourrés de talents, dont la talentueuse Sélune.

Pour qui ? Les amoureux des tatouages fins et délicats.

Sa signature : Sélune est connue pour ses techniques de noir et gris, dotswork (comprenez du point par point), gravure, de l'érotisme sado-maso, des courbes féminines et du fleuri plus conventionnel.

Tarif : à partir de 100 € de l’heure pour les grandes pièces, ou prix au tatouage pour les plus petites.

Maison Yoso, 5 Rue Euryale Dehaynin, Paris 19e

© Instagram / @selune_

Jeykill de Bleu Noir

Le tatoueur Jeykill au salon Bleu Noir

 

Zoom sur : JeyKill, l’as du tatouage Noir/Gris à Montmartre dans le salon de tatoueur le plus couru de Paris, Bleu Noir.

Pour qui ? Les créatifs pointus éveillés sur son art ornemental.

Sa signature : Jeykill propose des flashs et tattoos jamais identiques. Ses dessins ornementaux sont là pour sublimer le corps.

On retrouve donc des tatouages bijoux / mandala et géométriques, mais aussi des totems et dessins issus de l’art du tatouage Polynésien.

Tarif : départ package à 180 € (croquis, discussion autour du projet du tatouage, échange...), pour les grosses pièces, en moyenne autour de 750 € l’après midi.

Bleu Noir, 25 Rue Durantin, Paris 18e

© Instagram/ @jeykill_bleunoir

Carin silver chez physalis

Carin Silver aux Maux bleus

Zoom sur : Carin Silver, la fondatrice de Physalis, pro des compositions florales.

Pour qui ? Les bêtes de mode.

Sa signature : le travail délicat, les inspirations florales et botaniques, des tatouages fins en noir principalement ou avec des touches de couleur façon aquarelle, font de Carin Silver la prêtresse de l’herbier sur peau.

Chez Physalis, 18 rue Saint Lazarre, Paris 9e

© Facebook / Carin Silver

Carlo Amen chez Les Maux Bleus

Carlo Amen aux Maux Bleus

Zoom sur : Carlo Amen, le plus arty.

Pour qui ? Les Parisiennes fans d'art abstrait.

Sa signature : Carlo signe un travail minimaliste basé sur l'art de la ligne, la poésie associée au cubisme. Tous ses tatouages sont inspirés de ses voyages mais également des arts premiers tel que l'art voodoo et l'art naïf.

À partir de 100 €, chez Les Maux Bleus, 20 rue des Gravilliers, Paris 3e.

© Instagram / carloamen

Léa Lefaucon chez La Menuiserie Tatouage

 

Léa Lefaucon à la menuiserie tatouage

Zoom sur : Léa Lefaucon, la prodige du tatouage bleu.

Pour qui ? Les fans de tatoo romantiques et poétiques.

Sa signature : l’art de la mise en scène de ses tatouages bleu/noir et de ses dessins à la fois pop et discrets, au romantisme assumé.

Tarif : devis sur demande.

La menuiserie Tatouage, shop privé, adresse sur RDV.

© Instagram / @lealefaucon

La team de l’Encrerie

Zoom sur : L’Encrerie, c’est le tattoo shop le plus chic de la capitale, fréquenté à l’époque par le jeune mais désormais légendaire rappeur Mac Miller, mort à 26 ans. Trois tatoueurs stars en résidence y font des prouesses.

Yves le Risk à l'Encrerie

Yves Le Risk, l’amoureux des félins.

Pour qui ? Les D.A.

Sa signature : le noir, les animaux stylisés et les créations hyper graphiques qui font penser à des dessins de BD.

© Instagram / @yveslerisk et @lencrerie

Les tatouage de Dylan Long Cho à l'Encrerie

Dylan Long Cho, le plus rétro des tatoueurs parisiens.

Pour qui ? Les obsédés de Los Angeles.

Sa signature : les scènes de vie californiennes en mode sunset, surf, jolie fille et Cadillac vintage.

© Instagram / @dylanlongcho

Les tatouages de La Guish à l'encrerie

La Guish, l’homme qui tatoue dans des rectangles.

Pour qui ? Les fans d’architecture brutaliste et de voyages.

Sa signature : des représentations hyperréalistes de paysages, city views ou villas contemporaines dans un cadre rectangulaire, le tout complémentement noir…

© Instagram / la_guish

À partir de 100 €, à L’Encrerie, 2 rue Lacharrière, Paris 11e

Zombie Tears chez Baca

Tatouages de Zombi Tears chez Baca

Zoom sur : Zombie Tears, le tatoueur référent de la chanteuse Liv Del Estal et l’ex-candidate de Top Chef Alexia Duchêne.

Pour qui ? Les rêveurs romantiques.

Sa signature : du line work de haute volée, des visages stylisés très poétiques, des flashs un peu provoc.

Tarifs : à partir de 90

Chez Baca, 40 rue Servan, Paris 11e

© Instagram / @zombietears

 

Steadyse chez The Jungle Tattoo

Les tatouages de Steadyse chez The jungle Tatoo

Zoom sur : Steadyse, l’illustratrice devenue tattoo artist qui déchire chez The Jungle Tattoo, le salon de tatouage le plus sexy de Paris.

Pour qui ? Les adeptes des “innocent tattoos”.

Sa signature : des flashs qu’elle update en permanence sur son Insta, un trait fin, une typo bien à elle et surtout la pink touch, parce qu’avoir un tattouage noir et rose c’est encore plus mignon.

Tarifs : de 80 à 180 € pour les plus grosses pièces

Chez The Jungle Tattoo, 118 rue de Tolbiac, Paris 13e

© Instagram / @steadyse

Point Barre

Les tatouages de chez Point Barre

Zoom sur : Point Barre, le spécialiste du #flowertattoo.

Pour qui ? Les amoureux de la nature et du minimalisme.

Sa signature : les dessins inspirés du monde végétal, le dotwork, un trait d’une finesse inégalée et des couleurs hyper subtiles pour encore plus de délicatesse.

Tarifs : à partir de 100 € de l’heure pour les grosses pièces, prix au tatouage pour les plus petits.

Point Barre, 16 rue Taylor, Paris 10e

Max Lesquatt chez Rayon Noir

Max Lesquatt chez Rayon Noir

Zoom sur : Max Lesquatt, artiste touche-à-tout formé à l’École Boulle, ancien résident à L’Encrerie et fondateur de Rayon Noir, son studio de design et de tatouage.

Pour qui ? Les psychorigides de la symétrie.

Sa signature : les formes géométriques hyper délicates, inspirées de l’univers spatial, des sciences et de l’astronomie.

Tarifs : entre 200 € et 300 € pour les petites réalisations, à partir de 700 € pour les gros projets personnels.

Chez Rayon Noir,12 rue Crozatier, Paris 12e.

© Instagram / @ maxlesquatt et @antoine.guilloteau

Découvrez aussi les plus beaux rouges à lèvres de l'automne et le spa Cinq monde à la Samaritaine

Autres suggestions

La semaine de Do It

À la une