De Gaulle : que vaut le film avec Lambert Wilson ?

Lambert Wilson dans De Gaulle

Quelques jours de juin 1940

Lambert Wilson le dit lui-même : ce qui est intéressant dans ce De Gaulle, c’est qu’il ne cherche pas à retracer une vie dans son ensemble, ni à réaliser une grande fresque sur la Seconde Guerre Mondiale. D’avril à juin 1940, on suit à travers la famille de Gaulle ces mois particuliers où les Allemands envahirent le pays. Et où les Français par millions, des vieux et des gamins, partirent sur les routes, abandonnant leurs maisons, leurs souvenirs, juchés sur des carrioles, perdus dans la campagne française pendant que l’ennemi s’installait.

Et c’est justement ce côté intime qui rend le récit si digeste, accessible même aux plus historiophobiques. Plongés au cœur de cette réalité palpable, dans laquelle on se projette bien mieux que sur les pages glacées des manuels scolaires, on prend conscience de ces événements un peu abstraits advenus il y a finalement si peu de temps.

Un homme amoureux

Isabelle Carré et Lambert Wilson dans De Gaulle

Le film s’ouvre sur Charles et Yvonne au lit, et pose là l’un des partis forts du film : mettre en avant l’amour véritable et pas forcément tradi de ce couple poussiéreux. De “tante Yvonne”, on a l’image d’une dame un peu boring qui sert la soupe à son mari, selon l’image qui nous a toujours été proposée par des médias qui ne se sont jamais gênés pour moquer cette supposée docilité féminine d’une autre époque.

Pourtant, le film de Gabriel Le Bomin dépeint un homme et une femme encore jeunes, amoureux, unis autour de leurs trois enfants, et notamment leur petite dernière, Anne, trisomique, pour laquelle le grand Charles nourrissait une tendresse infinie qui ne cesse de déborder sous le képi. Yvonne, elle, est ici clairement réhabilitée. Femme forte qui conduit sa voiture sur les routes de l’exil, gère seule la famille éparpillée alors que son homme d’État a rejoint Londres, Isabelle Carré met sa sensibilité et son talent au service de la première des premières dames de la Ve République.

L’Appel du 18 juin

Tim Hudson jouant Churchill dans De Gaulle

On croit qu’on sait tout de ce jour-là. Que, depuis Londres, le Général a appelé les Français à se battre, à refuser le renoncement de Pétain, la soumission à l’ennemi et l’échec annoncé. Et pourtant. Droit, très impressionné devant le véritable micro de la BBC qui servit à de Gaulle en ce jour historique, Lambert Wilson rejoue ce moment-clé de notre Histoire, et fait gonfler chez le spectateur un sentiment peut-être oublié, surtout ces derniers temps. La fierté, l’émotion et l’incrédulité, aussi, face à cet homme parti outre-Manche, tout seul et sans armée, lire son bout de papier crayonné dans une petite chambre, faisant ainsi basculer le destin de millions de nos aïeux.

Pourquoi (et avec qui) il faut le voir ?

On a adoré ce film humble, qui ne cherche ni à en faire des caisses ni à aller glaner crânement les récompenses. On plonge dans ce récit avec facilité, et l’on (re)découvre une partie de ce passé qu’on n’avait pas forcément imprimé au lycée. On n’hésite pas à emmener les kids (aucune scène violente ni olé olé), voire à se faire une toile dominicale transgénérationnelle avec la tribu au complet.

En salles le 4 mars

Retrouvez aussi
Dark Waters, le film choc sur le scandale du Téflon

Autres suggestions

La semaine de Do It

week-end-25-septembre-2020

Que faire à Paris le week-end du 25 septembre ?

foire-de-chatou-2019

LA BROCANTE LA PLUS STYLÉE DE L'AUTOMNE

Tamara Restaurant

Tamara : la nouvelle table locavore de l’ex-Top Chef Clément Vergeat

Pop Up Off White

Le pop-up Off-White à Paris restera ouvert jusqu’en décembre

Lionel Erdogan

Lionel Erdogan, l’acteur que l’on voit partout

Recette Feta Psiti

L’incontournable recette de la Feta Psiti du Grand Café d’Athènes

uber-experience-green

3 expériences green et glam’ à vivre dans le Grand Paris avec Uber Green

spectacles-2020-2021

LES SPECTACLES À RÉSERVER D’URGENCE

theatre-la-degustation

Une pièce romantique avec Isabelle Carré et Bernard Campan

Tortuga

Tortuga : le nouveau rooftop orchestré par Julien Sebbag

serie-septembre-2020

Les nouvelles séries dont tout le monde parle

Fridge Comedy Club

Kev Adams lance son Fridge Comedy Club

Top 10 Cravates Homme

Dix cravates sublimes en toutes occasions

Trinquet Village

Le meilleur spot apéro du 16e

Les Deux Magots Saint Germain

Le nouveau brunch des Parisiennes stylées

selection-robes-rentree

Les 10 robes incontournables de la rentrée

Bar Havanita

Un bar comme à La Havane

expos-septembre-2020

Les nouvelles expos parisiennes à voir absolument

expo-casa-del-papel

BRAQUEZ LA MONNAIE DE PARIS FAÇON LA CASA DE PAPEL

Recette Boisson Calisson

La boisson insolite à base de calissons et fleur d’oranger

Rooftop Mun

Le nouveau rooftop secret à squatter avant tout le monde

chemises-2020

Les petits hauts les plus prisés de l’automne

Boutique Elise Chalmin

Elise Chalmin ouvre (enfin) sa toute première boutique

Stage Ecriture Gallimard

Et si on s’inscrivait au stage d’écriture de Leïla Slimani ?

tendances-chaussures-2020

Quelles sont les tendances chaussures de la rentrée ?

Tendances Deco Rentree

Les obsessions déco de la rentrée

astuce-detox-rentree

Forme : comment se doper d’énergie ?

Restaurant To

La nouvelle table nippone du canal Saint-Martin

Oniisaan

La cantine jap’ des gens de la mode dans le Marais

Rentree Cinema Septembre 2020

Cinéma : les films les plus attendus de la rentrée

Apero Monbleu

Monbleu : la nouvelle cave à manger du Marais

Quoi de neuf en médecine esthétique ?

Lactem Coffee Shop Paris

Lactem : un délicieux brunch à savourer dans une baignoire

Mao Dumpling Bar

Mao Dumpling Bar : le chinois sexy qui envoûte le Marais

Frenchie Pigalle

Frenchie Pigalle : Grégory Marchand ouvre le resto le plus sexy de la rentrée

À la une