5 bons romans à dévorer au mois de février

Les meilleurs livres de février 2024

Une énième enquête pour Peter Swanson, le nouveau roman d’Emmanuelle de Boysson, une enquête sur les mystères de Gustav Klimt, le premier roman de la couturière Colette Maciet, l’enfance de Farida Khelfa… Les pépites littéraires du moment, c’est par ici que ça se passe !

 

Un voyage au cœur de l'âge d'or de la mode française 

Haute Couture. Une vie aux côtés des plus grands couturiers. de Colette Maciet

Le bon bouquin : Haute Couture. Une vie aux côtés des plus grands couturiers. de Colette Maciet

Pour qui ? Les fashionistas avides de secrets sur le monde de la mode.

Le pitch. Paris, années 1960. Bienvenue dans le monde élégant de la mode parisienne. Colette Maciet n'a que 14 ans lorsqu'elle commence à faire ses armes, passant ensuite d'ateliers en ateliers avant de devenir Première d'atelier à 30 ans. Elle se révèle alors l'indispensable couturière des plus grands créateurs tels que Coco Chanel, Karl Lagerfeld, Hubert de Givenchy ou encore Yves Saint Laurent et Nina Ricci... Un destin extraordinaire ! 

Dans un incroyable voyage emprunt de nostalgie, Colette Maciet nous plonge au cœur de l'âge d'or de la mode française. Elle se fait le témoin de cette société en pleine métamorphose, sa confidente et en connaît les moindres secrets, génies et travers, faste et décadence. Elle décrit également ce qu'a été son métier, du croquis à l'essayage en passant par les rendez-vous avec les créateurs. Un récit passionnant ! 

Pourquoi vous allez adorer ? Après quatre décennies de bons et loyaux services auprès des plus prestigieuses maisons de haute couture française, Colette Maciet livre un témoignage précieux sur ce qu'a pu être cet univers si singulier. Elle y rend un hommage certain à toutes ces figures de l'ombre, ces petites mains qui font la renommée de grands créateurs. Le must ? On y retrouve la pate d'Inès de la Fressange, qui rédige avec brio une préface à la hauteur d'un tel récit. 

 

Une enquête artistique

L’inconnue du portrait de Camille de Peretti 

Le bon bouquin : L’inconnue du portrait de Camille de Peretti 

Pour qui ? Les amoureux d’histoire de l’art qui avaient aimé La Jeune Fille à la Perle de Tracy Chevalier.

Le pitch. Les joues roses, les yeux en amande, le regard cristallin, des cheveux noirs coiffés en arrière… Mais qui est cette mystérieuse femme peinte par Gustav Klimt en 1910 ? Ce célèbre Portrait d’un dame, cette jeune fille, son histoire mouvementée, sont un mystère tant pour le monde de l’art que pour les enquêteurs de police. Des rues de Vienne en 1900 au Texas des années 1980, du Manhattan de la Grande Dépression à l’Italie des années 20, l’auteure imagine une grande fresque mêlant secrets de famille, réussites spectaculaires, quêtes passionnées et drames. 

Voici l’histoire de l’inconnue du portrait, du moins celle imaginée par Camille de Peretti, tout de même inspirée par la réalité de cette œuvre, de son vol à sa restitution, en passant par l’arrestation d’un faussaire… Le livre se referme avec difficulté et le suspense y est totalement addictif ! 

Pourquoi vous allez adorer ? Il est toujours impressionnant de voir à quel point, avec un peu d’imagination et beaucoup de talent, on peut donner vie à n’importe quoi. Camille de Peretti a pris son rôle très au sérieux : l’auteure a l’art et la manière de conter les destins fabuleux, d'entraîner son lecteur dans la psychologie et les pensées intimes de ses personnages. Le must ? Prendre plaisir à reconstituer ce puzzle complexe, se dépatouiller de la fiction et de la réalité. Les époques se mélangent, les personnages s’entrecroisent pour former un puzzle brillamment agencé à la fin duquel tout s’éclaircit magistralement. 

 

Le récit poignant de l'enfance de Farida Khelfa

Une enfance française de Farida Khelfa 

Le bon bouquin : Une enfance française de Farida Khelfa 

Pour qui ? Les lecteurs à la recherche d'un joli récit sur la quête d'identité.

Le pitch. C'est à la mort de sa mère, et alors qu'elle découvre les rites funéraires de ses origines, que l’icône de la mode Farida Khelfa décide de se pencher sur son enfance, dans un élan d'introspection intense. Issue d'une famille d'immigrés algériens, elle a dû s'inventer, se faire une place dans un monde nouveau et trouver sa propre identité.

À travers ses yeux de l'enfance, tantôt crue et sans tabous, tantôt sensible et poétique, elle raconte les HLM misérables, les hommes brisés par l'illettrisme et la colonisation, les mères pétrifiées par les défis de l'existence quotidienne, sa fratrie élevée dans la violence mais soudée par la force de vie. Et plus tard, son exil vers Paris, où elle enchaîne les rencontres qui bouleverseront sa vie (Jean Paul Gaultier, Christian Louboutin…) et tout son parcours de femme libre, affranchie des diktats imposés par sa famille puis par la société. 

Pourquoi vous allez adorer ? L'ancienne mannequin, à qui l'on doit également la réalisation de films et documentaires tels que Louboutin ou encore De l'autre côté du voile, livre ici son premier roman. Forte d'une extraordinaire résilience, Farida Khelfa livre un témoignage rude, ultra-inspirant et terriblement touchant. On retiendra comme mantra cette faculté de transformer les détails les plus cruels en véritable fureur de vivre.

 

Un roman surprenant qui ne vous laissera pas de marbre 

Le coup au cœur d'Emmanuelle de Boysson 

Le bon bouquin : Le coup au cœur d'Emmanuelle de Boysson 

Pour qui ? Les mordu·e·s de destins de femmes fabuleux. 

Le pitch. Cette histoire est celle d’Emma, celle de son coup au cœur. Emma est morte le 7 février 2022. Son cœur a cessé de battre pendant trente minutes. Victime d’un infarctus, elle est sauvée puis plongée dans un coma artificiel. S’ensuivra un long séjour à l'hôpital, des douleurs et de nombreuses séquelles, une rééducation parfois désespérante, avec pour seul objectif un retour à une vie normale. Mais après un tel accident, la vie peut-elle rester la même ? 

Emmanuelle de Boysson raconte ici cette bataille qu'Emma mène contre elle-même, ses sensations nouvelles, son rapport à la mort qu'elle n'avait jusqu'alors jamais interrogé. Le plus ? Les détails médicaux qui sont retranscrits avec minutie, ses râles, ses vomissements, sa raideur... tout y est, jusqu’à l'expérience de mort imminente, que l'auteure aborde avec juste ce qu'il faut d'humour, d'honnêteté et de sensibilité.

Pourquoi vous allez adorer ? Emmanuelle de Boysson a prouvé à maintes reprises qu’elle possède le talent pour raconter les femmes inspirantes. Que ce soit dans June, dans Je ne vis que pour toi mais également dans sa trilogie historique Le temps des femmes, elle aborde avec allégresse et une sincérité parfois bouleversante ces destins merveilleux. Le coup au cœur ne fait pas exception : l'écrivaine livre ainsi un véritable hymne à la vie et célèbre, avec un enthousiasme contagieux, ces petits riens qui font notre bonheur quotidien.

 

Un thriller complètement addictif

Neuf vies de Peter Swanson 

Le bon bouquin : Neuf vies de Peter Swanson 

Pour qui ? Les accros aux thrillers psychologiques, fans inconditionnels des enquêtes d'Agatha Christie.

Le pitch. Imaginez que vous recevez une mystérieuse liste de neuf noms parmi lesquels figure le vôtre. Remarquez à présent que deux des personnes figurant sur cette même liste ont trouvé la mort dans des circonstances tout aussi mystérieuses. Le compte à rebours est lancé, la peur vous étreint le ventre et vous vous retrouvez tout à fait impuissant·e face à cette nouvelle menace. 

Rien pourtant ne semble vous lier aux autres, ni l’âge ni le milieu social et encore moins la situation géographique, puisque les personnes sont dispersées du Massachusetts à l’État de New York en passant par la Californie ou encore le Michigan. Pur hasard ou meurtres avec préméditation ? Alors que d'autres assassinats s'enchaînent, Jessica Winslow, agente du FBI, se penche sur l'affaire, bien décidée à tirer tout cela au clair… d’autant que son nom figure également sur la liste.

Pourquoi vous allez adorer ? Peter Swanson adore faire monter la tension ! Il manie avec aisance la psychologie des personnages, qui sont esquissés avec soin au fil de chapitres assez courts ne laissant aucune minute de répit. L'auteur de polars, à qui l'on doit déjà Huit crimes parfaits et Vis-à-vis, rend ici un hommage assumé à la reine du roman policier Agatha Christie et son livre Ils étaient dix. Sa marque de fabrique ? Les références littéraires et sa manière de s'amuser avec les codes des romans à énigmes. Le thriller est si bien ficelé qu'aucune piste n'est trouvée avant le dénouement final, qui est d'ailleurs lui-même vraiment surprenant. Juste brillant ! 

Découvrez aussi 5 nouvelles séries à voir en février et les romans que l’on a préféré dévorer cette année

écrit par

Autres suggestions

La semaine de Do It