Beigbeder, Constance Debré, Pierre Lemaître : les auteurs stars de janvier

Et c’est reparti pour un tour ! Pas de nouvelle année sans une fraîche cuvée de livres et d’auteurs stars. On fait le tri pour vous avec les écrivains les plus attendus qui risquent de faire (beaucoup) de bruit en 2020 : Pierre Lemaître, Constance Debré, Vanessa Springora, Arnaud Cathrine, Frédéric Beigbeder, Sandrine Collette, Mesha Maren, Éliette Abécassis et Gaëlle Nohant.

Le meilleur buzz me too

Livre Le consentement écrit par Vanessa Springora aux éditions Grasset

À moins d’être en pleine digitale détox, impossible d’être passé(e) à côté de ce buzz provoqué par l’éditrice Vanessa Springora qui accuse l’écrivain Gabriel Matzneff d’emprise et de séduction lorsqu’elle était adolescente. Avec une grande maîtrise littéraire, le texte raconte la rencontre de V, une jeune fille de treize ans, avec un certain G, un auteur à la réputation sulfureuse de près de trente ans de plus qu’elle. Très vite, V s’offre à lui corps et âme, malgré les menaces de la brigade des mineurs. Lorsque l’adolescente finit par réaliser qu’elle est tombée dans les filets d’une terrible manipulation, il est déjà trop tard… Un roman important.

Le consentement, Vanessa Springora, Grasset, 216 pages, 18 €

Le meilleur page-turner

Livre miroir de nos peines écrit par Pierre Lemaitre aux édition Albin Michel

Après Au-revoir là-haut et Couleurs de l’incendie, le maître du récit publie le troisième volet de sa trilogie. On y suit l’évolution de la petite Louise, celle qui était l’amie de la gueule cassée Edouard Péricourt. En 1940, la jeune femme a trente ans, et sa vie s’apprête à basculer suite à la drôle de proposition d’un client du restaurant où elle travaille… Avec une ironie inimitable et des personnages irrésistible, Pierre Lemaître éblouit encore avec ce roman qui sonde une France broyée par la guerre.

Miroir de nos peines, Pierre Lemaître, Albin Michel, 544 pages, 22,90 €

La meilleure critique de la société

Livre Frederic Beigbeder aux éditions Grasset

Dans son dernier titre qui fait déjà beaucoup de bruit, Frédéric Beigbeder retrouve son personnage fétiche d’Octave Parango qu’on avait découvert dans 99 francs. Un double romanesque drôlement pratique pour l’écrivain qui, comme Oscar, refuse de vieillir et de se plier aux diktats de la société. Au programme de son nouveau roman ? Décadence, révolution, irrévérence, mélancolie, ironie à gogo et vengeance de son limogeage de la matinale de France Inter. Efficace, comme toujours.

L'homme qui pleure de rire, Grasset, 307 pages, 20,90 €

Le meilleur scénario apocalyptique

livre et toujours les foret écrit par Sandrine Collette aux éditions JCLattes

Vous avez aimé La route de Cormac McCarthy ? Vous allez adorer le nouveau bijou de l’auteur des Nœuds d’acier. La nuit où tout disparaît, Corentin survit, seul. Autour de lui, le monde brûle et les oiseaux ne chantent plus. À la recherche de celle qui l’a élevé, Corentin marche et continue d’avancer, mû par l’espoir de reconstruire un monde… Vertigineux.

Et toujours les forêts, Sandrine Collette, JC Lattès, 368 pages, 20 €

 

La meilleure plume

Livre love me tender écrit par Constance Debré aux éditions Flammarion

On se rappelle de son écriture puissante et de son style imposant dans Playboy. Constance Debré n’a rien perdu de son talent dans ce nouveau roman. Texte de révolte salué par Virginie Despentes et Christine Angot, elle y raconte sa lutte pour voir un fils gardé par son père et tenter de s’en sortir financièrement. Jubilatoire.

Love me tender, Constance Debré, Flammarion, 224 pages, 18 €

 

La meilleure love-story

Livre nos rendez-vous écrit par Eliette Abécassis aux éditions Grasset

Toujours attendue sur la scène littéraire, l’auteur d’Un heureux événement continue de nous raconter l’amour dans un dernier titre qui se dévore en une bouchée. Il l’a attendue, elle n’est pas venue. Vingt ans plus tard, tandis qu’il a construit sa vie avec une autre femme, Vincent continue de penser à Amélie, cette étudiante rencontrée à la Sorbonne qui elle n’a pas choisi l’homme capable de la combler. Les planètes finiront-elles par s’aligner pour ces deux amoureux non déclarés ? Un joli texte sur la complexité des rapports humains.

Nos rendez-vous, Eliette Abécassis, Grasset, 16 €, 162 pages

 

Le meilleur voyage féministe

Livre Sugar run écrit par Mesha Maren aux éditions Gallmeister

Déjà couronné d’une critique dithyrambique aux États-Unis, adulé par les grandes Lauren Groff ou Laura Kashchich, ce premier roman sur la rédemption aux élans féministes a tout pour plaire. Après dix-huit ans derrière les barreaux, Jody retrouve sa liberté. C’est vers sa famille dans les Appalaches qu’elle compte retourner pour récupérer le bout de terrain de sa grand-mère décédée. Mais sa route croise celle de Miranda, une mère désemparée qui fuit son mari. Le coup de foudre est immédiat. Ensemble, les deux femmes apprennent à combattre leurs désillusions.

Sugar Run, Mesha Maren, Gallmeister, 385 pages, 24,60 €

 

Le meilleur Netflix-compatible

Livre la femme revelee écrit par Gaelle Nohant aux éditions Grasset

L’auteur de La part des flammes (qui racontait bien avant TF1 l’incendie du Bazar de la Charité) fait son retour avec un roman enivrant de liberté qu’on imagine déjà sur grand (et petits) écrans. 1950. Aveuglée par son intuition, Eliza quitte Chicago pour Paris, laissant derrière elle son mari fortuné et son petit garçon. Dans des hôtels miteux de la capitale, elle s’efforce de suspendre le temps de ses jolies rencontres à travers l’objectif de son Rolleiflex vissé autour du cou. Pourquoi cette femme a-t-elle choisi de vivre traquée, loin des siens ? Comment parvenir à suivre le chemin de son propre destin ? Sublime.

La femme révélée, Gaëlle Nohant, Grasset, 20,90 €

 

Heloise Rocca

Autres suggestions

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus