Que penser du nouveau film avec Agnès Jaoui?

L’actrice, réalisatrice, scénariste et chanteuse à certaines heures n’a pas fini de vous surprendre. Dans la comédie Les bonnes intentions de Gilles Legrand, Agnès Jaoui incarne avec le talent qui lui est propre une professeur de français pour des migrants dans un centre social.  Ce qu’on a pensé du film :

Un film qui traite le sujet des migrants sous un oeil optimiste

Extrait du film les bonnes intentions avec Agnes Jaoui

Parce que les films sur l’arrivée des migrants en France ne sont pas si fréquents, vous adorerez la manière dont Gilles Legrand aborde le sujet dans son film. En interrogeant ses élèves, Isabelle, une professeur qui apprend le français à des migrants tout juste arrivés en France, s’aperçoit que tous souhaitent en priorité passer leur permis de conduire pour prétendre à un travail. Pour Thiago, Adjin ou Jacqueline (une vieille dame française analphabète), elle remuera ciel et terre auprès du patron de l’auto-école ronchon (Alban Ivanov) afin de leur faire obtenir le fameux sésame synonyme de nouvelle vie. Un pitch réjouissant et optimiste.

Agnès Jaoui fidèle à elle-même

On l’a adorée dernièrement dans son film Place publique avec son acolyte Jean-Pierre Bacri, elle nous réjouit dans Les bonnes intentions. Quinquagénaire complètement happée par son engagement humanitaire, toujours en retard, toujours en vrac, souvent en colère, Isabelle est débordée par sa vie et sa famille l’accuse de la délaisser au profit de ses élèves. Lorsqu’elle sent que sa place de professeur est menacée dans le centre social où elle travaille, la maman de deux ados ne compte pas baisser les bras. Isabelle semble avoir certains points communs avec Agnès Jaoui dont la vie est tournée vers les autres (en 2008, elle a adopté deux enfants au Brésil).

Verdict

Joli, drôle et bien écrit, le film comporte tous les ingrédients pour vous faire passer un bon moment. Les acteurs sont plus pétillants les uns que les autres, même si le délicieux cynisme de notre Jean-Pierre Bacri national aurait été le bienvenu pour rythmer encore plus cette histoire rocambolesque.

Au cinéma le 21 novembre 

Découvrez également : Le livre phénomène adapté avec Patrick Dempsey

Héloïse Rocca

Autres suggestions

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus

Advertisement