Porter une veste confectionnée dans un rideau de grand-mère

L’impératrice de l'upcycling et de la slow fashion, c’est elle. Anaïs Dautais Warmel, la créatrice du label Les Récupérables, produit sa mode à l’envers et impose une petite révolution dans la mode.

Son truc : utiliser les chutes de tissus d’ameublement et d’ateliers de couture des plus grandes maisons, qui lui donnent une inspiration folle.

Les Parisiennes en raffolent, Coco Chanel aurait adoré ! Ces tissus singuliers, la styliste en fait des pièces furieusement mode et en série très limitée, petite production oblige, le tout manufacturé dans des ateliers d'insertion. L’adage “Rien ne se perd, tout se transforme” n’aura jamais été si désirable.

Sur les portants : un bombers tapisserie (240 €), une robe d’inspi Dior années 50 japonisante (190 €), un pantalon bleu de travail (130 €), une jupe plissée à motif tartan (90 €) ou encore une combi irisée couleur café (220 €).

Toutes les infos sur www.lesrecuperables.com

© Photo Lucie Sassiat

Mannequin Sarah Tanguy

Clémence Renoux

Autres suggestions

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus

,