Le roman d’amour à lire absolument!

Le soleil et la chaleur vous rendent d’humeur romantique ? Vous rêvez de l’amour, du vrai, celui qui remplit votre ventre de papillons et remue votre coeur ? Bonne nouvelle, on a ce qu’il vous faut pour vous faire rêver, et vous donner envie de (re)tomber amoureuse ! Dans son premier roman, le poète-slameur Marc Alexandre Oho Bambe nous emmène sur les traces de Maï Lan au Viêt nam, un amour perdu depuis trop longtemps… Sortez les mouchoirs !

De l’amour en barre

De l’amour charnel, spirituel, personnel, de l’amitié, de la tendresse… Tout ce dont vous avez besoin pour retrouver confiance en l’amour est dans ce roman. Vingt ans après avoir combattu en Indochine, Alexandre, journaliste français, s’ennuie et se perd de vue dans sa vie rangée avec sa femme et ses enfants.

Où est passé l’avide de voyages et d’aventures ? De drogues douces et d’écriture ? Pour se retrouver lui-même, il décide de retourner en Indochine pour retrouver Maï Lan, un amour rencontré pendant la guerre qui ne l’a jamais quitté. Sans Maï, Alexandre est fané, vide, inanimé. Ce roman raconte aussi l’amitié émouvante entre Alexandre et Alassane Diop, un camarade de régiment sénégalais qui lui a sauvé la vie et redonné confiance en l’homme.

Une poésie renversante

Le roman ne se contente pas de raconter de belles histoires d’amour, il est aussi écrit dans une langue délicatement ciselée qui bouleverserait le plus dur des coeurs de pierre. Si vous aimez la poésie mais que vous n’avez pas le réflexe de lire des recueils, si vous préférez le roman mais aimez les jolies plumes, vous trouverez ici votre compte. Car avant d’être romancier, Marc-Alexandre Oho Bambe est surtout un poète qui écrit et dit ses textes sur scène. Ponctué de courtes poésies qui servent à avancer dans l’intrigue, ce livre se déguste comme du caviar. C’est par une poésie moderne, émouvante et accessible que Marc Alexandre Oho Bambe signe un roman qui touche au coeur et risque de vous faire pleurer comme une madeleine (vous êtes prévenues, préférez du mascara waterproof lors de votre lecture). Un petit avant-goût ?

« Je suis parti pour combler le vide. Et toutes les absences dont j’avais l’intuition. Je suis parti me jeter dans les bras en fleurs du hasard qui n’existe pas, dans la gueule béante du loup qui dévore l’enfance paradis.

Je suis parti plonger dans le trou noir de vivre.

Je suis parti à la recherche de ma part manquante.

Et en quête de moi-même, j’avais trouvé Maï Lan.

Mon miracle. »

Un roman qui pousse à réfléchir

Louis Aragon disait « la lecture d’un roman jette sur la vie une lumière », et Marc Alexandre Oho Bambe (plus couramment appelé Capitaine Alexandre) ne fait pas exception à la règle, il s’attelle même à soigner les blessures collectives ! Déjà, il expose dans ce livre l’amour comme une construction de sa propre intériorité. Ce qui veut dire qu'en lisant ce livre, vous risquez de vous demander si, dans votre vie, vous aimez cet homme ou cette femme pour ce qu’il/elle est ou pour ce qu’il/elle vous apporte. Ensuite, l’écrivain interroge la question encore épineuse aujourd’hui des colonies impliquées dans les guerres, et donc de l’asservissement d’humains par d’autres humains (rien que ça). Pourquoi un soldat sénégalais devrait-il se battre pour un pays dont il n’a jamais demandé de dépendre ? En bref, un grand roman qui émeut par ses personnages, qui déstabilise par ses questionnements, et qui élève l’âme par ses conclusions. What else ?

Livre de Marc-Alexandre Oho Bambe, éditions Sabine Wespieser

Diên Biên Phù, Marc-Alexandre Oho Bambe, Sabine Wespieser, 19€

Découvrez également : Pourquoi faut-il connaître Edouard Louis ?

Héloïse Rocca

Autres suggestions

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus