Quantcast

Woman : l’extraordinaire docu sur les femmes du monde

Le documentaire Woman Femme Du Monde avec Anastasia Mikova et Yann Arthus-Bertrand

Cinquante pays, deux mille interviews de femmes sur la maternité, l’éducation, le mariage, la sexualité... Dans Woman, Anastasia Mikova et Yann Arthus-Bertrand parviennent à dresser un portrait intimiste et sensible de la moitié de l’humanité. Rien que ça.

Une réalisation whaou

Vous avez aimé le film Human ? Vous adorerez Woman. Car ici, la journaliste Anastasia Mikova et le photographe/réalisateur Yann Arthus-Bertrand ont sorti l’artillerie lourde en interviewant pas moins de deux mille femmes aux quatre coins du monde et en faisant appel à des artistes comme Peter Lindbherg ou Imani. Au programme de cette réalisation léchée : entretiens individuels face caméra avec des chauffeuses de bus, des reines de beauté, des cheffes d’État et autres femmes de tous âges. Lumières spectaculaires, regards et physiques captivants, sublimes séquences de femmes filmées dans leur environnement quotidien, discours archi puissants… Autant d’éléments pour nous rendre accros.

Des discours puissants

Bande annonce du documentaire Woman sur le mariage, la sexualité, la violence, l’émancipation, les règles, l’indépendance financière des femmes du monde

En plus d’être beau, le film tend un précieux micro à toutes les femmes du monde et libère une parole bien souvent étouffée. On passe donc près de deux heures à écouter les différents points de vue des femmes du monde sur le mariage, la sexualité, la violence, l’émancipation, les règles, l’indépendance financière… L’occasion de découvrir les injustices subies par certaines, les oppressions subies par la majorité. Chouette, ces témoignages forts et inoubliables seront mis à l’honneur lors d’une exposition immersive à la Villette à partir du mois d’avril 2020.

Verdict

Beauté, engagement, vérité et esthétique, B.O. de folie : Woman combine tous les ingrédients pour constituer l’un des plus beaux films de ce début d’année 2020. Un souffle d’air frais bien nécessaire aux femmes à l’heure d’une Adèle Haenel, d’une Virginie Despentes et d’un bon paquet de femmes éreintées par les oreilles bouchées du patriarcat. Les recettes du film seront reversées à l’association WOMAN(S) qui forme des femmes et jeunes filles du monde entier aux métiers des médias. Vous n’avez plus d’excuse !

En salle le 4 mars.

Découvrez également : tu mourras moins bête : la série qui rend plus intelligent

Autres suggestions

La semaine de Do It

À la une