Faut-il aller voir le nouveau film d’Alex Lutz?

Vous le connaissez forcément pour son rôle de Catherine dans les sketchs Catherine et Liliane diffusés sur Canal + et peut-être même pour ses one-man-shows excentriques dans lesquels il n’hésite pas à faire monter un cheval sur scène. Dans son deuxième film, Alex Lutz est bluffant dans la peau de Guy Jamet, un chanteur âgé qui a enchaîné les tubes des années 70 au années 90. Ce qu’on en a pensé en bref :

Un Alex Lutz époustouflant

Dans la peau d’un vieil homme qui fonce droit dans le club des octogénaires, Alex Lutz, lui-même tout juste quadragénaire, envoie du lourd. L’élocution et les mimiques du vieillard sont archi crédibles, la gestuelle très travaillée, le maquillage est bluffant et même la petite bedaine est au rendez-vous! En plus d’incarner ce chanteur à cheval entre Michel Sardou et Claude François, l’acteur se charge également de chanter tout le répertoire de Guy Jamet spécialement créé pour le film. Accompagné des femmes de sa vie incarnées par Elodie Bouchez lors des flash-backs de sa jeunesse puis par la chanteuse Dani, le vieil homme continue les tournées pour son public à la moyenne d’âge... plutôt élevée !

Une réalisation originale qui fonctionne

Parce qu'Alex Lutz ne fait rien comme tout le monde, les images du film, qui nous apparaissent comme des rushes en vrac, sont tournées par un certain Gauthier qui prétend tourner une série de portraits de personnalités. On apprend dès le début que ce jeune homme est en fait le fils caché de Guy. Le chanteur n’étant même pas au courant de son existence, il accepte de se faire filmer dans son quotidien et son intimité pour ses dernières années de scène. Le résultat ? Un mélange rythmé de pseudo rushes documentaires mêlés à des images d’archives de vieux clips où apparaît un jeune Alex Lutz en noir et blanc au style douteux et hilarant.

Verdict

Si le film débute sur les chapeaux de roue avec la prestation bluffante de l’acteur-réalisateur, des répliques hilarantes en rafales (oui, impossible de ne pas se marrer avec Alex Lutz dans les parages), et une histoire touchante d’une star vieillissante qui prend en sagesse avec le temps, le rythme faiblit au bout d’une bonne heure et finit par tourner en rond. Bref, on valide, mais on se serait bien passé de vingt minutes.

Découvrez aussi l’interview de Nicolas Duvauchelle à l’occasion de la sortie du film “Bonhomme”.

bande annonce guy

Héloïse Rocca

Autres suggestions

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus