7 choses à savoir sur le premier Ikea en plein Paris

Hej Paris (bonjour Paris en V.F.) ! Avec l’ouverture d’Ikea Paris Madeleine, premier magasin en France à avoir pignon sur rue en centre-ville, le géant suédois inaugure un concept unique au monde, totalement inédit. L’occasion de jouer au jeu des 7 différences.

1. Un Ikea dans la ville

Sur les 34 magasins en France, c’est la toute première fois qu’Ikea s’installe en centre-ville. Située à la sortie du métro Madeleine, au-dessus du magasin Décathlon, en lieu et place de l’ancienne galerie des Trois Quartiers, cette nouvelle adresse à taille humaine s’inscrit dans une stratégie inédite pour l’enseigne : “Plus qu’un magasin, c’est un nouveau lieu de vie, inspirant et expérientiel, créé par les Parisiens, pour les Parisiens”, dixit Annie Bétreau, directrice du magasin.

2. Un parcours free-style

Atelier DIY

Ici, pas de labyrinthe imposé, on flâne à l’envi sur les 5 400 m² du magasin répartis sur deux niveaux. Avantage ? Une totale liberté. Inconvénient ? On risque de s’y perdre et de passer à côté de certains espaces.

3. Une sélection ciblée

Ce “petit” espace ne pouvait pas accueillir autant de références que les magasins classiques. À titre de comparaison, celui de Franconville s’étend sur 32 000 m². Il a donc fallu faire un choix. Au total, on peut repartir avec 1 500 petits meubles et accessoires de déco sous le bras et 115 produits d’épicerie (coucou les petits roulés à la cannelle).

Exemples ? Une lampe en bambou, des draps tie and dye, de la vaisselle couleurs pastel, des cadres photo… et les pièces de la “coollab’” pop entre Sarah Andelman (ex colette) et l’artiste australien Craig Redman (Darcel Disappoints).

4. Un accompagnement sur-mesure

Les 140 collaborateurs du magasin, des passionnés nous dit-on, ont été castés et formés pour accompagner les Parisiens dans leurs projets. Si besoin, un vendeur peut vous accompagner durant tout votre parcours d’achat. Il est également possible de prendre rendez-vous avec un conseiller en aménagement intérieur pour bien choisir sa cuisine (49 €) ou pour copier le dressing de Carrie Bradshaw (19 €).

5. Des ateliers DIY

Décidément dans l’air du temps, cet Ikea 2.0 propose chaque semaine des animations stylées en magasin, accessibles gratuitement aux membres Ikea Family (adhésion gratuite) : ateliers, workshops, rencontres, conférences. Maligne, l’enseigne de fast-déco met l’accent sur la réparation, l’upcycling et le zéro déchet.

Atelier DIY

Les prochains rendez-vous à retenir ? Apprendre à créer un moodboard (vendredi 17 mai), préparer un apéritif suédois (samedi 18 mai), personnaliser un classique IKEA (dimanche 19 mai).

6. La livraison en vélo

L’objectif zéro émission est la nouvelle marotte du géant scandinave. Résultat, les petits colis sont livrés en vélo cargo du lundi au samedi de 7h à 21h (à p. de 4,99 €), une offre de transport en VTC électrique est proposée aux membres Ikea Family et le Suédois s’est maqué avec Mondial Relay pour assurer des points de retrait de proximité (5,90 € jusqu’à 20 kg, 29 € pour les colis volumineux et fragiles).

7. Un resto plus green

Si les iconiques boulettes sont toujours de la partie (sold out lors de notre passage), la carte prône le végétal avec des salades de saison (au fromage de chèvre ou au saumon fumé) inspirées des recettes suédoises et une savoureuse madeleine au sureau, clin d’œil au monument voisin.

Autre nouveauté, Ikea a zappé pour de bon le plastique de ses emballages, remplacé par des boîtes en pulpe de sucre de canne et des couverts en bambou.

Retrouvez aussi les nouvelles pièces déco à adopter.

Julie Zwingelstein

Où le trouver ?

Ikea Paris Madeleine

23 Boulevard de la Madeleine

75001 Paris

09 69 36 20 06

ikea.com

Autres suggestions

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus