Le Calendrier de l'Avent

10 nouvelles marques de sacs à connaître absolument

Le sac à main. Accessoire ultime de la Parisienne dingo de mode, il est pour elle une partie du corps, une extension du bras, un grand ami du manteau, un membre de la famille. Si vous aussi êtes atteintes de cette addiction de style, voici une sélection des plus beaux labels de sacs du moment. Graphiques, colorés, véganes, rock, à motifs ou à franges, on les adopterait bien tous à la maison si notre armoire n’était pas en train de craquer autant que nous.

La plus mode : Camille Vost

Sac Tino crème et taupe à studs

La marque : passée par les studios de Diane Von Furstenberg et chez The Row (le label des sœurs Olsen), Camille Prévost lance en 2016 sa marque de sacs à l’esprit furieusement parisien, dignes de Celine.

Les pièces cultes : le Tino crème et taupe à studs (450 €), le maxi cabas Paulette Arrow pour embarquer dossiers et laptop (575 €) et la petite besace Tino couleur terracotta (415 €), à faire personnaliser en ligne aussi bien qu’au studio de la rue Saint-Dominique sur rendez-vous.

www.camillevost.com

La plus graphique : Ephyre

Sac rond qui se porte à la main, en bandoulière ou sur le dos

La marque : créée en 2015 par Emmanuelle Barre, passée par les grandes maisons de maroquinerie, la griffe Ephyre est tout de suite reconnaissable à son fermoir en forme de piercing chic doré à l’or fin. Dans la wishlist, des modèles graphiques et épurés au design adaptable, minimaliste et fuselé.

Les pièces cultes : le Claude 3 en 1 qui se porte à la main, en bandoulière ou sur le dos (495 €), le joli portefeuille Alphonse idéal pour offrir (195 €) et le Léon qu’on adore porter à la taille avec sa petite chaîne (270 €).

www.ephyre.fr

La plus parisienne : Polène

Sac à porter au poignet

La marque : une sœur et deux frères passionnés d’artisanat qui cartonnent avec leur marque de maroquinerie, on n’a jamais vu ça ! Les arrière-petits enfants des créateurs de la marque culte Saint James lancent Polène en 2016, avec la partie conception/création réalisée à Paris, tandis que l'atelier se trouve à Ubrique en Espagne, la “capitale historique du cuir et de la maroquinerie de luxe”.

Les pièces cultes : vous avez sans doute croisé des Parisiennes bien sapées arborer fièrement leur “Numéro Un” signature en magnifique cuir de veau lisse et grainé (330 €). Mais la star qui fait déjà des émules pour le printemps-été prochain, c’est le panier en osier tressé à la main (190 €). Top également, le “Numéro six” à porter au poignet, parfait pour un mariage.

www.polene-paris.com

La plus végane : Pierre-Henry Bor

Sac rouge à rabat

La marque : depuis 2015, le créateur de la marque éponyme Pierre-Henry Bor, un sympathique parisien qui a fait ses classes à l’Institut Marangoni, prône une mode 100 % végane. Challenge accepted ! Après les vêtements, le styliste lance une collection de sacs cruelty-free et résolument couture, reconnaissables au bouton doré à tête de lion qui se retrouve sur toutes les pièces.

Les pièces cultes : l’it-bag asymétrique déjà culte Bloss en simili cuir et néoprène à trimballer partout (650 €), le Camera et sa jolie chaîne dorée (350 €), et l’adorable Oups Bag rouge à rabat (350 €).

www.pierre-henrybor.com

La plus pop : Clare V.

Sac en velours violet à rayures et sac rouge en forme de baluchon

La marque : pour ses 10 ans d’existence, les sacs et accessoires colorés de Clare V. (pour Clare Viver, la créatrice from L.A.) se sont offert un pop-up au Bon Marché à la rentrée dernière. Carton plein pour le label californien qui séduit pour ses coupes, dessins et tons feel good, capables d’égayer easy toutes les tenues tristounes d’hiver.

Les pièces cultes : le sac Midi à cuir troué ou velours violet à rayures (315,53 €), la banane python Fannypack (290,29 €), le Chou Chou bleu pastel en forme de baluchon (266,99 €) et les bandoulières à interchanger (119 €).

www.clarev.com

La plus efficace : Craie Paris

 

Sac en cuir

La marque : sur l’étiquette, la mention “Artistes Amoureux” désigne à la fois le couple de créateurs Sébastien Germès et Camille Levai et leur amour pour le cuir et les belles matières en général. Au final, des coupes épurées et simplement belles, au rapport qualité / prix incomparable.

Les pièces cultes : les petits cartables style satchel (Mini Maths couleur piment, 185 €), le sublime Mini Leçon en cuir rose poudré et irisé (195 €), ou encore le grand Mention Cognac pour aller bosser (225 €). Plus stylée que jamais, la collection du printemps à venir s’avère particulièrement désirable.

www.craieboutique.com

La plus rock : Delafon Paris

Sacs-ceintures en python

La marque : absents des radars la saison dernière pour cause de liquidation, les sacs Delphine Delafon se font reprendre par l’ancienne collaboratrice Judith Fabre et s’offrent une seconde vie avec une nouvelle DA, un nouvel e-shop et un nouveau nom : Delafon Paris. Pari gagné : on retrouve cet esprit délicieusement rock puisque, ouf, les franges, chaînes et imprimés python sont toujours au rendez-vous. Incontournables.

Les pièces cultes : l’incroyable besace La Cowboy Wet Stone blanc à franges (1100 €), le sac seau tricolore (470 €, soldé à 290 €), l’iconique besace demi-lune (375 €) et, bientôt, les bébés sacs seau à franges d’inspi Coachella (495 €, dès le 26 février) et les sacs-ceintures en python (350 €, dès le 12 mars).

www.delafonparis.com

La plus color block : Lianna

Sac vert et bleu avec chaîne

La marque : à l’origine branchée sur les lanières ludiques et interchangeables, la discrète créatrice de Lianna inaugure son “Bar à bandoulières” en 2016. Sur sa lancée, elle imagine un modèle de cabas aussi pratique que stylé, bimatière, dans plusieurs tailles pour toutes les occasions. Malin !

Les pièces cultes : les bandoulières à clous, en tweed, à motif zèbre ou python et à poils (de 65 € à 115 €), le petit cabas Caméléon vert et bleu avec chaîne (215 €) et la version médium avec sa petite pochette, pour mettre tout son barda (245 €). En fil rouge, une petite tête de tigre à retrouver sur toutes les pièces.

www.lianna-paris.com

La plus adaptable : Poka Paris

Sac avec rabat à imprimé tropicool

La marque : fabriqués en France dans de belles peaux, les sacs de Poka Paris présentent un concept ultra astucieux. Le principe ? Des rabats interchangeables, pour une trentaine de combinaisons de couleurs différentes. Aux manettes, les talents combinés de deux copines, Morgane et Elizabeth, fans de paillettes et de couleurs vives.

Les pièces cultes : impossible de se lasser du modèle Saint-Martin et sa coupe trapèze (295 €), que l’on agrémente à l’envi d’un nouveau rabat à imprimé tropicool ou vert impérial à petites franges (80 €). Top : la possibilité de le concevoir sur-mesure pour les plus exigeantes, avec les initiales gravées à la feuille d’or à l’intérieur (350 €).

www.poka-paris.com

La plus bling : RoseRose

Sac cube à longues franges

La marque : sa créatrice Armelle Cohen vit entre Paris et Bangkok. Pas étonnant donc que ces petites pépites de sacs rivalisent d’exotisme et de gaîté avec ses tressages et matières wild.

Les pièces cultes : le sac cube à longues franges Tribeca (490 €), le cabas en rotin et lézard Venice (420 €), et le Harlem en python camel, idéal pour frimer (420 €). Pour homme, le cross-body Cerro Torre blanc, vert et python est une référence (465 €).

www.roserose.fr

Découvrez aussi les marques de lingerie qui rendent belle et les marques véganes dont tout le monde parle.

Clémence Renoux

Autres suggestions

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus