Les nouvelles pièces déco à adopter illico

Comment donner un coup de frais à son appart’ quand le printemps pointe le bout de son nez ? Les labels et studios rivalisent de créativité cette saison avec des meubles et objets qui vont singulariser nos maisons.

 

Les chaises Good Moods

Chaise en cuir végan et velours par Marcel Breuer

Quand le magazine d’inspi Good Moods lance des meubles en éditions limitées, c’est évidemment à la fois stylé et singulier. À l’instar de leurs chaises “Marcelle”, hommage à la chaise B32 créée par Marcel Breuer dans les années 20 et toujours aussi convoitée par les collectionneurs.

Cette héritière se met en scène avec le goût de l’époque : cuir végan inouï ou mix de velours aux couleurs solaires (rose Malabar, vert artichaut et dégradés de bleus). Des chaises décomplexées qui matchent aussi bien dans une ambiance scandinave qu’avec des vibes californiennes. Bref, il vous les faut.

310 € la chaise Marcelle sur commande à chloe@goodmoods.com

Toutes les infos sur www.goodmoods-editions.com

 

Les meubles de Bonton

Suspensions Bloom en dentelle, l’abat-jour rose poudré, boule vert sauge, tabourets en rotin

Quand Bonton se lance des meubles pour kids, ça détonne ! Pour ce faire, le concept-store pour enfants gâtés a collaboré avec les labels les plus cool du moment… que les grandes veulent aussi !

Tout particulièrement les suspensions Bloom en dentelle réalisées à la main par la créatrice MaillO, comme l’abat-jour rose poudré (120 €) ou la boule vert sauge (170 €) à fixer seules, ou en accumulation. L’autre atout cœur de la collection, ce sont les jolis tabourets en rotin (65 € et 89 €), qui servent aussi de tables pour enfants. Le grand chic.

À partir de mai sur www.bonton.fr

 

Les suspensions de Julie Lansom

Lampes en bois et fils de coton

Ses OVNI lumineux s’arrachent aux quatre coins de la planète. Julie Lansom, photographe et designer française, crée des lampes incroyables en bois et fils de coton DMC, qu’elle tisse elle-même à la main dans son petit atelier parisien.

Leurs noms ? Sputnik, Bao, Jupon, Geisha. Chaque pièce est unique et entièrement personnalisable : couleurs de la structure et des fils, c’est vous qui choisissez.

Abat-jour à partir de 350 € sur commande julie.lansom@gmail.com

Toutes les infos sur www.julielansom.com

 

Les lettres fleuries d’Herbarium

Lettres fleuries

Toujours plus. Après avoir créé la tendance de l’herbier de style, le label déco made in Paris Herbarium fait à nouveau sensation avec sa nouvelle ligne de lettres, des compositions réalisées à partir de fleurs fraîches en pressage naturel. Et toutes des pièces uniques.

Selon les goûts : voyelles ou consonnes sur des tons de rose, jaune, blanc ou multicolore. Un déjeuner de soleil à collectionner sur un mur ou à offrir en cadeau d’anniversaire ou de naissance.

95 € la lettre fleurie sur www.herbarium.fr

 

La lampe Stella

Lampe en plexiglas

Pierre Brault, le nouveau designer en vogue que toutes les marques s’arrachent (Courrèges, Zadig & Voltaire, Canal +), signe la lampe Stella. Avec son design singulier en plexiglas, elle diffuse une lumière complètement dingo à base d’ombres et reflets colorés. On la pose aussi bien sur sa table de nuit que sur une petite console dans son salon. Il y a plus qu’à choisir sa couleur !

Prix : 300 €. Disponible sur www.pierre-brault.com

 

Les fleurs éternelles de Lou de Castellane

Fleurs par Lou de Castellane

L’époque du flower power bat son plein… Les Parisiennes qui n’ont pas la main verte vont donc adorer ce concept signé Lou de Castellane, qui signe “l’anti fausse-fleur”. Ni fraîches, ni séchées, les “fleurs éternelles” s’inscrivent à fond dans la slow déco, toutes réalisées dans des matières extraordinaires et peinte à la main avec un savoir faire hors pair. Bref, des fleurs plus vraies que nature.

Pensé comme un véritable mini marché aux fleurs, son pop-up situé au 2e étage du Bon Marché met en scène des seaux et chariots où l’on retrouve des fleurs de lavande, de cerisiers, des roses, des pivoines, du lilas sauvages, hortensias, comme chez un artisan fleuriste. Reste à composer son bouquet et le poser dans un joli vase pour un effet frais, poétique et champêtre qui ne risque pas de flétrir de si tôt.

À partir de 13 € la fleur. Pop Up Lou de Castellane au 2e étage du Bon Marché, jusqu’au 30 juin.

 

Découvrez aussi : les idées décos à piquer aux hotels parisiens et les règles d'or pour ranger son dressing

Elodie Rouge, Jeanne Besse, Julie Zwingelstein

Autres suggestions

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus