Un film de potes sur Netflix

Faire un film sans avoir d’argent, c’est le pari que ce groupe d’amis a entrepris et a désormais réussi ! Bien plus qu'un simple "film de potes", un défi de taille, et excitant, diffusé sur Netflix dès le 22 février prochain. Décryptage.

LE PROJET

Tout commence il y a trois ans et demi, lorsque Elisabeth Vogler et sa bande d'amis se lancent le défi d'écrire et de réaliser un long-métrage. Pour le financer, ils lancent une campagne de crowdfunding pour récolter 91 000 € au total.

Armée d'une caméra Black Magic Pocket, à la fois très performante et passe-partout, la bande de jeunes s’est alors immiscée dans les grandes manifestations parisiennes des trois dernières années. De la Fête de la musique aux obsèques de Johnny en passant par la marche pour Charlie et Nuit Debout, Paris est à nous mêle le destin de la ville et de son héroïne.

UN DOCU FICTION SINGULIER SUR PARIS

Paris est à nous, c’est l'histoire d'Anna dont la vie a failli basculer si elle avait pris cette avion pour rejoindre Greg, son amoureux, à Barcelone. Prise dans le vertige d’une mort évitée de peu, elle s’éloigne de la réalité et du présent. Alors que son couple est au bord de la rupture, Paris devient le miroir de sa détresse.

Incarné par Noémie Schmidt (Henriette d’Angleterre dans la série Versailles), Anna nous balade dans un Paris déchiré et menacé par les tensions sociales. Mais le caractère vraiment singulier à découvrir dans ce docu-fiction, c’est la réalisation qui flirte toujours avec la télé-réalité. Pour preuve : une scène de dispute en pleine fête de la musique, une balade dominicale sur les bords du bassin de la Villette, tournés In Real Life. La nouvelle tendance Netflix à suivre ?

Paris est à nous, le 22 février sur Netflix, 1h30.

Découvrez aussi l’interview de Félix Moati.

Jeanne Besse

Autres suggestions

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus

,