7 plantes pour détoxifier son appartement

Aussi écolo que design, les plantes font un retour fracassant dans les tendances déco 2020. Rien d’étonnant quand on sait que ces objets de désir à (très) haut potentiel instagrammable sont dotés d’incroyables vertus dépolluantes et bien-être… Une déco détox qui tombe à pic après les fiestas de l’hiver !

Tour de piste des plantes les plus zen, à accumuler chez soi sans modération.

L’aloe vera

aloe vera permet de dépolluer son intérieur


Ses pouvoirs magiques : en plus d’être un condensé de bonnes vitamines et d’hydratation pour le corps et la peau lorsqu’on l’utilise en soin, l’aloe vera permet de dépolluer son intérieur, qui plus est avec style. Joie ! Ondes électromagnétiques (ordinateurs, télévisions, téléphones), acariens, monoxyde de carbone… Rien n’échappe à cette super succulente. À noter, une fois posée en intérieur, il n’est plus possible d’utiliser le gel de la plante qui risquerait d’être pollué par toutes les substances absorbées.

Le bon spot : dans toutes les pièces de la maison et, idéalement, près des appareils électroniques si la lumière y pointe le bout de son nez. Arrosage quand le terreau est sec et rempotage tous les deux ans, au printemps.

Aloe vera, 29,90 € sur interflora.fr et en boutiques

La fougère

la fougère absorbe le xylène et le formaldéhyde


Ses pouvoirs magiques : elle régule l’humidité ambiante et absorbe le xylène et le formaldéhyde, tous deux présents dans la fumée de cigarette et les produits d’entretien ménagers… Bref, la fougère est une véritable star parmi les plantes détox !

Le bon spot : dans sa chambre, sa salle de bains ou son salon, près d’une fenêtre pas trop exposée au soleil et bien isolée des courants d’air. Arrosage régulier et rempotage au printemps.

Fougère, à p. de 5,99 € sur bakker.com

Le pilea

La plante le pilea est capables d’améliorer la qualité de l’air sur une petite surface de 10m²

Ses pouvoirs magiques : cet “arbre porte bonheur”, aka le pilea, est devenu la vedette des réseaux sociaux avec ses petites feuilles arrondies hyper mignonnes, capables d’améliorer la qualité de l’air sur une petite surface de 10m². Adieuuuu les toxines laissées par la fumée de la cigarette et les produits ménagers.

Le bon spot : idéale pour les mini appartements parisiens, sur un meuble en marbre ou en bois clair, bien éclairé, pour une déco minimaliste avec la juste dose de bohème. So chic. Arrosage quand le terreau est sec et rempotage tous les deux ans, au printemps.

Pilea, 18 € sur patchplants.com

Le yucca

Le yucca  purifie l’air en s’attaquant à l’ammoniac, au benzène et à tous les polluants présents dans les bougies, les encens, le tabac, certains produits de beauté et d’entretien et même les feutres et marqueurs.

Ses pouvoirs magiques : grâce à ses longues feuilles, cette plante grasse purifie l’air en s’attaquant à l’ammoniac, au benzène et à tous les polluants présents dans les bougies, les encens, le tabac, certains produits de beauté et d’entretien et même les feutres et marqueurs. Qui l’eût cru ?

Le bon spot : bien exposé à la lumière, dans sa cuisine ou sa salle de bain, pour profiter de son action assainissante. Arrosage tous les dix jours et rempotage tous les deux à trois ans.

Yucca, à p. de 16,99 € sur bakker.com

Le cactus

Le Cactus permet de lutter contre les ondes électromagnétiques.

Ses pouvoirs magiques : tout comme l’aloe vera, le cactus, grâce à ses petites épines, permet de lutter contre les ondes électromagnétiques ! Le plus ? Son entretien hyper facile. Comprenez : s’offrir une jolie déco, même si on n’a clairement pas la main verte, contre les ondes provenant des télés, ordis mais aussi de tous les appareils électroménagers.

Le bon spot : dans sa cuisine ou près de son ordi si on travaille depuis chez soi ou en fidèle compagnon au bureau. Arrosage une fois par semaine en été uniquement et rempotage tous les deux à trois ans.

Cactus, 124 € sur bycharlot.co et en boutique au 26 rue des Batignolles 75017

Le scindapsus

Le scindapsus fixe sur ses feuilles le monoxyde de carbone, le toluène, le benzène, l’hexane et le formaldéhyde, qu’on retrouve dans plein de produits quotidiens

Ses pouvoirs magiques : en plus d’être hyper design avec ses jolis reflets dorés, le scindapsus, somptueuse plante luxuriante, fixe sur ses feuilles le monoxyde de carbone, le toluène, le benzène, l’hexane et le formaldéhyde, qu’on retrouve dans plein de produits quotidiens... La grande classe !

Le bon spot : dans un coin de salon pour sublimer sa déco, mais loin des radiateurs. Arrosage quand le terreau est sec et rempotage en automne.

© 2020 Patch Gardens Ltd

Scindapsus, 29 € sur eukalypte.com et en boutique au 156 rue du Faubourg Poissonnière 75010

Le ficus

le ficus élimine le benzène, le trichloréthylène et le formol de l’air intérieur.

Ses pouvoirs magiques : le ficus, cette (très) grande plante qui habille déjà les intérieurs les plus stylés, élimine le benzène, le trichloréthylène et le formol de l’air intérieur. Rien que ça !

Le bon spot : dans un petit coin de pièce, idéalement dans son salon, auprès de jolis meubles en bois et/ou métal. Arrosage une fois par semaine et rempotage en fonction de la croissance de la plante.

© Bergamotte

Ficus, 129,90 € sur bergamotte.com et en boutique au 12 rue d’Argenteuil 75016

Découvrez aussi les boutiques de plantes les plus stylées de Paris et Eukalypte, le nouveau plantiste du 10e.

Sarah Temime

Autres suggestions

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus