Les tendances mode de la rentrée

C’est l’effervescence à Paris ! Tradition oblige, la rentrée met le projecteur sur les tendances de l’automne-hiver à suivre. Et cette saison, la sphère mode vibrera sur des notes contrastées. Tantôt racée, tantôt destroy, la bonne élève de la sape piochera à l’envi dans les vestiaires de la néo-bourgeoise ou de la bûcheronne, en all-over ou bien par touches.

Parmi ses obsessions, on relève le fuchsia, le pied-de-poule, la lavallière, le gros carreau ou encore la cape, soit autant d’opportunités de jouer les caméléons. Une modeuse pour cinq marottes, le défi est de taille… Zoom sur ces tendances faciles à adopter, d’ores et déjà passées du podium à la rue.

 

Le fuchsia vibrant

Robes Sies Marjan rentrée 2019

Jacquemus, Kenzo, Chanel


Les maisons
Jacquemus, Chanel, Valentino et bien d’autres s’en sont servi pour muscler leurs collections. Toujours aussi flatteur pour le teint, le fuchsia vient rythmer l’uniforme de la Parisienne, porté en all-over pour celles qui osent, dans un jeu de matières hypnotisant. À noter : les accessoires blancs, rouges ou en cuir noir lui répondent à merveille.

Chemise en satin Maje et Veste boxy Farfetch

Veste boxy à effet métallisé, MSGM, 475 € sur www.farfetch.com

Chemise en satin, Maje, 195 €

Robe, Sies Marjan, prix et disponibilités non communiqués

 

La lavallière néo-bourge

Lavalières Celine, Dolce et Gabbana et Balenciaga

Celine, Dolce & Gabbana, Balenciaga

Il va sans dire qu’entre les jupes-culottes, les tailleurs, les carreaux brit’, les trenchs et les pantalons à plis, les créateurs ont en grande majorité opté pour des silhouettes encore plus embourgeoisées que l’année dernière. Figure de proue de ce mouvement very Auteuil-Neuilly-Passy, la lavallière signe un retour insoupçonné et vole la vedette sur les podiums de Celine, Balenciaga et Saint Laurent.

Robe longue imprimée en soie Sandro

Robe longue imprimée en soie, Sandro, 445 €

Top, Suncoo, 79 €, disponible en boutique et courant septembre sur l’e-shop

Top, Oud, 650 €, disponible au Bon Marché

 

Le pied-de-poule rétro

Pieds de poule Balmain, Chanel et Area

Balmain, Chanel, Area

À l’origine réservé au bergers écossais pour ses carreaux de couleurs neutres sans considérations claniques, puis adopté par le prince de Galles himself, le pied-de-poule séduit vite les grands couturiers. Christian Dior sera le premier à l’utiliser pour ses silhouettes féminines. Cette année, il est la star de la collection Chanel et s’offre des apparitions remarquées chez Area et Balmain notamment. Un motif rétro qui ne manque pas de panache, chic en diable sur une veste bien taillée comme sur une paire d’escarpins. 

Veste pied-de-poule Barbara bui

Cardigan 195 €, jupe 155 €, le tout Claudie Pierlot, disponible mi-octobre

Veste pied-de-poule, Barbara Bui, 950 €

Cape, Maje, 450 €, disponible courant octobre

 

Le maxi-carreau de bûcheron

Manteaux à carreaux gentlman farmer

Chloé, Dior, Coach

L’hiver 2018 célébrait le tartan sur les catwalks, motif depuis largement adopté dans la rue. Désormais, le carreau se fait plus gros dans un esprit davantage gentleman farmer. Plus communément assimilé à l’uniforme des bûcherons canadiens, il s’élargit donc et se fond volontiers dans des lainages douillets, comme aperçu chez Dior, Chloé et Coach. Un revival grunge que n’aurait pas renié Kurt Cobain, à porter en surchemise avec un jean 90’s et des bottines très fines à talons.

Pull Valentine Witemeur et surchemises à carreaux Zara

Manteau à carreaux (525 €), cabas (193 €), le tout Rabens Saloner, disponible en boutique

Pull à carreaux, Valentine Witmeur, 340 €, disponible fin août sur l'eshop

Surchemise à carreaux, Zara, 49,95 €

 

La cape princière

Cape Marc Jacobs, JW Anderson et Chloé

Marc Jacobs, JW Anderson, Chloé

Confort et chic, la cape version 2019 n’a plus rien de chevaleresque. Omniprésente chez Marc Jacobs, elle s’approprie les codes du chic à l’anglaise chez Chloé et JW Anderson. Confort et séduisante, en version manteau ou plus légère pour la mi-saison, on la dégaine en ville pour couronner de chic n’importe quel uniforme du quotidien.

Cape Pablo, Stella Pardo et Isabelle marrant

Cape Gabin, Isabel Marant Etoile, 490 €

Cape, Stella Pardo, prix et disponibilités non communiqués

Cape, Pablo, 395 €, disponible courant octobre

Découvrez aussi les créatrices qui enfilent des perles et les plus belles combis de la saison.

Clémence Renoux

Autres suggestions

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus