Que vaut le nouveau film de Mélanie Laurent ?

Après Plonger en 2017, Mélanie Laurent repasse derrière la caméra, mais cette-fois, aux Etats-Unis. Dans Galveston, avec Ben Foster et Elle Fanning en rôles principaux, la réalisatrice française signe un thriller-road movie violent qui rassemble un voyou trahi par les siens et une jeune prostituée livrée à elle-même. Ce qu’on a pensé de Mélanie Laurent en version américaine :

Une histoire touchante

Inspiré du roman de Nic Pizzolatto, le créateur de la série True Detective, l’intrigue de Galveston mêle violence, suspense et tendresse. Lorsque Roy (Ben Foster), un petit gangster de la Nouvelle Orléans, se retrouve dans un guet-apens tendu par son chef, il tombe sur une jeune femme effrayée, Rocky (Elle Fanning), qu’il prend sous son aile pour fuir. Après avoir récupéré sa petite soeur des griffes de son père violent, Rocky se confie peu à peu à Roy. Une jolie histoire naît entre les trois personnages qui s’apprivoisent peu à peu jusqu’à la ville de Galveston, où ils s’arrêtent quelques jours dans un motel. L’évolution des relations est plutôt réussie, mais le film compte malheureusement quelques longueurs inutiles.

Des acteurs inégaux

Si Ben Foster est impeccable dans le rôle du gangster assoiffé de vengeance mais protecteur avec la jeune femme et la petite fille, l’interprétation de Elle Fanning en jeune prostituée de 19 ans abîmée par la vie est peu convaincante: son personnage a vécu de terribles épreuves, mais l’actrice accentue un poil trop son côté mélo-dramatique, jusqu’à perdre en naturel.

Verdict

Avec ce film, on préfère Mélanie Laurent en actrice plutôt qu’en réalisatrice. Les ingrédients du bon thriller sont au rendez-vous, mais la mayonnaise a du mal à monter, notamment à cause des scènes trop longues (voire inutiles), et de quelques interprétations légèrement surfaites.

Découvrez également : Expo : qui sont les ancêtres de LVMH?

Héloïse Rocca

Autres suggestions

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus

Advertisement
,