Quantcast

Louis Garrel et Camille Cottin, le couple à l'affiche de Mon Légionnaire

Mon Legionnaire

Comment rester une femme brillante et indépendante lorsqu’on épouse un légionnaire ? C’est la question que pose la réalisatrice Rachel Lang, ex-lieutenant dans l’armée, dans son nouveau film Mon Légionnaire présenté cette année à la Quinzaine des réalisateurs à Cannes et qui questionne la place des femmes de soldats dans la Légion étrangère.

Un long-métrage exceptionnel et hyper réaliste, porté par Louis Garrel dans un rôle à contre-emploi.

Un pitch inspiré du passé militaire de la réalisatrice

En 2017, Rachel Lang passe plusieurs mois au Mali dans le cadre de l’opération Barkhane, laissant son compagnon derrière elle. 5 ans plus tard, devenue scénariste et réalisatrice (Baden Baden), elle réécrit l’histoire avec Mon Légionnaire.

Maxime (Louis Garrel) vient d’être nommé lieutenant de la Légion étrangère, basée en Corse, où le corps part en mission secrète. Pour suivre son mari, sa femme (Camille Cottin), avocate parisienne et leur jeune fils déménagent dans le périmètre de la base militaire. C’est là que Maxime prend le commandement d’un régiment qui part combattre au Mali. Restée à l’arrière, sa femme alterne entre gestion du foyer et business trips à Paris, et limite au maximum les contacts avec la base.

Après quatre mois de mission, les hommes rentrent, incapables de se glisser sans transition dans les chaussons de bon amant ou de gentil père de famille. En proie à la frustration, profondément touchés par la mort d’un de leur camarade, ils n’attendent qu’une chose : pouvoir y retourner. Le camp féminin, lassé d’attendre, peine à accepter leur destin cantonné au mode “sur pause”.

Les femmes, ces oubliées de la Légion

Concilier une vie amoureuse avec un engagement dans l’armée au 3e millénaire : c’est le pari que font toutes les femmes de légionnaires. Quitte à s’oublier tout court. La question du bonheur et de la liberté n’a pas lieu d’être dans un milieu écrasé par le machisme où le rôle des femmes consiste à être, au mieux, “une bonne épouse” façon potiche des années 50... On voit mieux pourquoi la Légion n’a pas vu d’un bon œil la sortie du film.

Pour la femme de Maxime incarnée par Camille Cottin, avocate hyperactive dont on ne connaît jamais le nom, c’est une torture d’ancien régime. Cette intellectuelle libre habituée à la vie parisienne ne supporte pas les usages quasi imposés par le “club des épouses”, où une femme de lieutenant se doit de rester en clan et donner l’exemple en s’impliquant dans les activités couture et poterie, organisées par des mères de famille catho tradi de la communauté.

L'adversité prend une tournure encore plus tragique pour la jeune Nika (Ina Marija Bartaite), fiancée à Vlad, sans enfant, qui ne parle pas un mot de français et ne comprend pas les codes de cette communauté quasi carcérale.

Louis Garrel en légionnaire, un rôle à contre-emploi

C’est un Louis Garrel métamorphosé, sec, musclé, cheveux courts, à la démarche cadencée et au jargon militaire maîtrisé que l’on découvre dans Mon Légionnaire, bien loin des rôles romantiques à la Rohmer qu’on lui connaît. Il a fallu travailler dur pour le sortir de l’image très germanopratine qui lui colle à la peau [et] qu’il ne marche plus comme un Parisien amoureux avec un livre dans sa poche", s’amuse Rachel Lang sur France Inter.

La réalisatrice, qui côtoie des miloufs depuis ses 18 ans, ambitionne de réaliser un super-documentaire de cet univers qui la fascine. Pour ce rôle à contre-emploi, Garrel, de la génération de ceux qui n’ont même pas fait de service militaire, va devoir trouver une légitimité pour incarner ce personnage sur-performant et droit dans ses bottes, qui ne laisse rien au hasard.

À voir en salle à partir du 6 octobre.

Découvrez aussi le soap d'Alex Lutz et Eiffel avec Romain Duris et Emma Mackey

Autres suggestions

La semaine de Do It

week-end-paris

Que faire à Paris le week-end du 16 et 17 octobre ?

expos-paris

LES 15 EXPOS STARS DE L’AUTOMNE

Barre Chocolat

Comment faire ses twix maison ?

Cybele Idelot

Qui est Cybèle Idelot, la cheffe locavore dont tout le monde parle ?

loic-prigent-christian-dior

DOCU : LOÏC PRIGENT EN BACKSTAGE D’UN DÉFILÉ DIOR MYTHIQUE

Chateau Voltaire

Château Voltaire, le nouvel hôtel parisien qui obsède les stars

les-meilleurs-tatoueurs-paris

LES TATOUEURS LES PLUS STYLÉS DE PARIS

tailleurs-pantalon

TAILLEUR PANTALON : LA SENSATION MODE DE LA SAISON

chaussures-automne

CHAUSSURES : LES 5 TENDANCES STARS DE L’AUTOMNE

Ruinart Julien Sebbag

Ruinart ouvre un resto éphémère avec Julien Sebbag, Céline Pham et les chefs les plus en vue

Julie En 12 Chapitres

Julie (en 12 chapitres) : le Bridget Jones intello de la Génération Z

rouges-a-levres

LES PLUS BEAUX ROUGES À LÈVRES DE L’AUTOMNE

series-octobre

LES SÉRIES À NE PAS LOUPER EN OCTOBRE

Jeffrey Cagnes

Jeffrey Cagnes ouvre la nouvelle pâtisserie star des Batignolles

Nouveaux Brunch Paris

Les nouveaux brunchs à tester cet automne

Jean Paul Gaultier

Cinémode : l’expo phénomène de Jean Paul Gaultier qui emballe la Cinémathèque

Phenice

Phénice : la nouvelle table de Yoni Saada dans le 9e

spectacles-du-moment

Les 15 spectacles à voir absolument cet automne

Seville

Mode d’emploi pour 3 jours de rêve à Séville

Virtue

Vivez l'expérience Virtue® lors d'une soirée aux Galeries Lafayette Champs-Élysées

collab-mode

Les collabs mode les plus stylées de l’automne

Coworking

Le coworking green le plus stylé de Paris

Accor Pulse

La carte de paiement qui va vous offrir des voyages stylés

Mimosa

Mimosa : la table méditerranéenne de Jean-François Piège à l’Hôtel de la Marine

pop-up-mode

Les pop-ups mode qui affolent les Parisiennes

mode-pluie

COMMENT ÊTRE STYLÉE SOUS LA PLUIE ?

Udon Carbonara

Les udons carbo, le nouveau buzz signé TheSocialFood

Film Eiffel

Que vaut Eiffel, la folle love story avec Romain Duris et Emma Mackey ?

À la une

Inscrivez-vous à notre newsletter !