Le road movie qui a emballé Cannes

Accrochez bien votre ceinture, ça va déraper... Mêlant acteurs pros et amateurs, le charmant Give me liberty de Kirill Mikhanovsky a séduit le public de Sundance et de la Quinzaine des Réalisateurs au dernier Festival de Cannes. Normal, ce road movie à mi-chemin entre Little Miss Sunshine et Mariage à l’Islandaise confronte des personnages improbables aussi touchants que bidonnants.

 

Vis ma vie à Milwaukee

Extrait du film avec Chris Galust et Lauren Spencer

Spoiler : le pitch s’inspire du premier job du réalisateur d’origine russe, débarqué aux États-Unis dans les 90’s. Jeune et taiseux conducteur de minibus pour personnes handicapées à Milwaukee, Vic ne sait pas dire non. Ni à sa famille, ni à son patron, ni aux clients qu’il transporte.

À bord de sa camionnette médicalisée, cet éternel gentil doit à la fois déposer une patiente à un concours de chant, en récupérer d’autres pour les conduire à l’hôpital, déménager un canapé et surtout trimballer les anciens de sa famille russe jusqu’à un enterrement, tout en canalisant son grand-père à moitié sénile, obsédé par l’idée de faire cuire un poulet et qui manque à tous les coups de faire cramer l’immeuble. Épique.

 

Un tournage rocambolesque

Si le film se vit à toute berzingue (attention à l’excès de vitesse), c’est notamment parce que son tournage s’est avéré tout aussi chaotique, entre budget serré, acteurs non professionnels ou venus de loin, octogénaires non anglophones, handicapés, avec tout ce que cela comporte de galères de visas, dispos et déplacements.

Du coup, on se délecte de cette intrigue feel good sur le fil du rasoir qui révèle l’émouvant Chris Galust dans le rôle principal, casté dans une boulangerie de Brooklyn, ainsi que Lauren "Lolo" Spencer badass dans son fauteuil roulant, et Maksim Stoyanov, un acteur russe pro au sourire déroutant dans le rôle de l'opportuniste au grand cœur.

Give me liberty de Kirill Mikhanovsky, en salles le 24 juillet

Découvrez aussi la pépite d’auteur qu’on n’attendait pas et notre critique du Roi Lion.

Clémence Renoux

Autres suggestions

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus