Late Night : l’American Dream féministe

Avec Emma Thompson et Mindy Kaling en têtes d’affiche, deux big stars du cinéma américain, la nouvelle comédie de Nisha Ganatra, Late Night, pose la question du multiculturalisme aux États-Unis sans tabou.

 

Un rôle sur-mesure

Katherine Newbury, aka Emma Thompson (Oscar de la meilleure actrice pour Retour à Howards End), c’est la présentatrice vedette du célèbre talk-show Late Night aux États-Unis. Après avoir tout sacrifié pour son job depuis vingt ans, les heures de gloire se ternissent : l’audience s’effondre et la star de la télé menace de se faire virer par la prod. Coup dur.

Katherine n’est pas du genre modeste, c’est plutôt la working girl new-yorkaise snob à souhait, qui n’est pas sans rappeler le personnage de Meryl Streep dans Le diable s’habille en Prada. Rien d’étonnant donc à ce qu’elle désigne les auteurs qui travaillent pour elle par des numéros. Ici, pas d’empathie, les employés mécontents se font virer illico. Le ton est donné.

Mais derrière cette froideur sans pareille se dévoilent les traits d’une personnalité sensible et complexe qui font là tout le charme du personnage. Nisha Ganatra et Mindy Kaling, respectivement réalisatrice et scénariste du film, ont vu juste en proposant le rôle à Emma Thompson.

 

Success story à l’américaine

Alors que le talk-show fait faillite, Katherine avec l’aide de son bras droit, joué par Denis O’Hare (Tony Award du meilleur acteur dans un second rôle d’une pièce de théâtre), doit rebondir et décide d’embaucher une femme pour rehausser son image.


C’est Molly Patel, aka Mindy Kaling (Amita dans Ocean’s 8), une jeune femme d’origine indienne, qui est embauchée et réalise son rêve de petite fille en écrivant pour l’émission de Katherine Newbury alors qu’elle travaillait dans un complexe chimique. Issu d’un milieu pauvre en Pennsylvanie, elle est la preuve qu’il faut se battre pour atteindre ses objectifs.

Actrice, mais aussi scénariste du film, Mindy Kaling traite du multiculturalisme à New York avec émotion car c’est un sujet qu’elle ne connaît que trop bien, ayant elle-même fait affaire aux discriminations dont sont victimes les minorités. Nisha Ganatra, elle aussi d’origine indienne, n’a pas hésité une seule seconde à collaborer avec l’actrice.

 

La femme au cœur du débat

À l’heure du #metoo, la place des femmes dans le monde du travail est d’actualité. Molly et Katherine en sont le parfait exemple. La célèbre présentatrice a réussi à gravir les échelons et être à la tête d’une émission populaire, alors que l’industrie de la télé est encore un milieu très masculin.

C’est aussi le cas de Molly qui, lorsqu’elle est employée pour le talk-show, débarque dans un milieu hostile à la femme. Les auteurs sont tous des hommes et les clichés misogynes s'enchaînent. “Une femme couche au bout de trois semaines.”

Late Night, c’est aussi la volonté de prouver qu’une femme, peu importe ses origines et sa situation sociale, peut réussir, avoir un travail avec autant de responsabilités et de mérite qu’un homme et s’épanouir dans sa vie sexuelle en couchant le premier soir. Nisha Ganatra et Mindy Kaling traitent du sujet avec une sincérité juste.

En salle le 21 août.


Découvrez aussi le Tarantino qui réunit Brad Pitt et Leonardo DiCaprio et le film documentaire sur Harvey Weinstein

Sarah Temime

Autres suggestions

La semaine de Do It

Nos dernières nouveautés

Les + lus